AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
305 résultats
Nos derniers témoignages
Voyage en cargo au départ de Callao, Pérou
24 jours à bord, de Callao à Rotterdam. Un long bail pour une première expérience, surtout lorsq...[+]
24 jours à bord, de Callao à Rotterdam. Un long bail pour une première expérience, surtout lorsque vous êtes le seul passager à bord. Mais au final, pas une seconde d'ennui. Caboter le long de la cote sud-américaine, passer l'Equateur, traverser Panama? Autant de plaisirs euphorisants. Puis les douze jours de mer entre Carthagène et Rotterdam sont l'occasion unique de (re)découvrir la valeur du temps. Les passages à horaires stricts au mess (ah, le charme du dîner à 17h30!), le changement d'heure quasiment toutes les deux nuits structurent la journée. Salle de sport au réveil, passage sur la passerelle pour le petit café de la matinée et celui de l'après-midi, visite des machines et découverte de l'équipage, longs face-à-face avec la mer, tenue d'un blog (texte, photos). Cerise sur le gateau, le cuisinier (philippin) n'était pas dénué de qualités, même si les menus étaient monotones. Dernier maillon d'un lent retour de Nouméa vers l'Europe (trois mois), ce passage en haute mer fut un épilogue à la hauteur de mes attentes. [-]
- voir ce voyage
cargos 07/12/2016 4
Voyage en cargo vers Saint Martin
Le Havre- Philipsbourg sur le CC Cayenne, octobre 2016. Arrivés au bout de 9 jours, nous aurions v...[+]
Le Havre- Philipsbourg sur le CC Cayenne, octobre 2016. Arrivés au bout de 9 jours, nous aurions vraiment aimer continuer ce séjour hors du temps : pas d'internet, pas de téléphone, seulement les ciels changeants et la mer, un régal... Nous avons déjà envie de repartir. Le bateau est très confortable, malgré une odeur de fuel persistante. La cabine est grande et agréable, avec une super literie qui n'est pas malvenue quand la mer secoue, car elle secoue par gros temps, malgré la taille du bateau ! L'équipage semble a priori réservé mais en réalité il est très attentif à notre bien-être et répond sans se lasser aux questions, pendant la visite guidée des machines ou en dehors. Merci en particulier au Second, francophone, dont nous n'avons pas réussi à user la patience. Au bout de deux jours, on se promène presque partout et on se sent chez soi, on monte consulter les cartes et observer les instruments, on trouve des coins assez confortables à l'extérieur, surtout à l'avant où le bruit des machines disparaît. On peut y passer des heures à guetter les poissons volants en toute tranquillité. On croise les autres passagers, qu'on retrouve avec plaisir aux repas (corrects). Il n'y a pas en revanche de pièce commune pour se retrouver et discuter à l'intérieur, ni de boutique. C'est un cargo, après tout. [-]
- voir ce voyage
cargos 04/12/2016 4
Voyage en cargo au départ de Malte vers Rotterdam (Pavillon Français)
Voyage en cargo au départ de Malte vers Rotterdam (Pavillon Français)
Malte-Rotterdam. Sept-Oct. 2016. Mon 3ème voyage en cargo et 1er sur un navire battant pavillon fr...[+]
Malte-Rotterdam. Sept-Oct. 2016. Mon 3ème voyage en cargo et 1er sur un navire battant pavillon français. Le CMA-CGM Rossini est un navire d'un peu plus d'une douzaine d'année. L'intérieur est rutilant. 277m de long par 40m de large... Aide précieuse de l'agent CMA-CGM à Malte qui vient me chercher à mon hôtel de Lavalette vers 2h du matin pour m'amener au navire à Malta Freeport (15 km). Équipage philippin et indien, officiers philippins et français. Excellent accueil et très grande disponibilité de tous. Conditions météo exceptionnellement bonnes, tee-shirt jusqu'à Rotterdam ! Houle maximale de moins de 2 mètres. Accès libre à la passerelle à la simple condition de se faire discret et de ne pas poser de questions pendant les manoeuvres. Une passagère australienne est déjà à bord pour un Singapour-Tilbury (GB). Intérêts : Malte où je devais rester 3 jours (séjour écourté, le navire étant en avance), détroit de Messine, détroit de Gibraltar et détroit du Pas-de-Calais, plus quelques escales dont celle de Salerno (magnifique) au sud-est de Naples et Tilbury, sur la Tamise. Et la mer, bien sûr... Merci à l'équipe de Mer & Voyages et à bientôt j'espère. [-]
- voir ce voyage
cargos 17/11/2016 Pas de notes
La Méditerranée Occidentale en Clippers
La Méditerranée Occidentale en Clippers
Très bel itinéraire océano-méditerranéen, avec des spots fabuleux : Bonifacio, le détroit de G...[+]
Très bel itinéraire océano-méditerranéen, avec des spots fabuleux : Bonifacio, le détroit de Gibraltar, la remontée du Tage en arrivant à Lisbonne au petit matin. Magnifique voilier, équipage très disponible, possibilité d'aller et venir très librement en dehors des manoeuvres aux ports, voiles pas seulement symboliques, gastronomie au top (chef extraordinaire). En plus chance d'avoir un bateau à moitié vide (120 passagers...). Seul bémol : très anglophone. [-]
- voir cette croisière
croisières 10/11/2016 Pas de notes
Voyage en cargo vers les grands ports européens
Voyage en cargo vers les grands ports européens
avec mon voyage en cargo vers les ports européens, j'ai réalisé un rêve : vivre la lenteur et cré...[+]
avec mon voyage en cargo vers les ports européens, j'ai réalisé un rêve : vivre la lenteur et créer un livre d'artiste pendant ce tour ; quand je n'étais pas sur les ponts avec les autres passagers pour profiter de la vue et de cette expérience grandiose, j'ai peint et j'ai écrit dans le silence de ma confortable cabine : ce fut une belle expérience esthétique et un riche retour sur soi avec l'immensité à l'horizon [-]
- voir ce voyage
cargos 09/11/2016 Pas de notes
Voyage en cargo vers la Colombie (Pavillon Français)
Comment raconter un rêve ? il faut du temps , celui d'atterrir, ou plutôt, "d'amerrir" ...depuis m...[+]
Comment raconter un rêve ? il faut du temps , celui d'atterrir, ou plutôt, "d'amerrir" ...depuis mon retour de Colombie le 24 septembre je ne pense qu'à renouveler l'expérience car les 15 jours à bord ont trop vite passé et si je n'avais pas pris de retour avion "inéchangeable" j'aurais mené mon voyage à bord du "Fort Sainte Marie" encore plus loin via Costa Rica ! Comment raconter en quelques ligne ce que j'ai vécu et transcrit à raison que quelques heures par jour ou par nuit d'émotions diverses sur mon grand livre de voyage ? comment évoquer sans les trahir ces moments merveilleux d'osmose entre les éléments essentiels de l'univers offerts sans compter à ma rêverie ? que dire des merveilleux sourires échangés ainsi que ces moments intense d'un silence partagé où les mots se traduisent par les petites lumières joyeuses qui illuminent le regard ? comment transmettre cette sérénité, cette bienveillance, cette force, cet équilibre de l'univers une fois de retour dans le quotidien terrien ? L'écriture, l'art, la nature, l'amitié, l'amour, autant de clefs pour y arriver et retrouver cette JOIE immense que ce voyage en mer m'a apporté. Apprivoiser ce "Monstre Marin" et se laisser bercer par le "RONRON" permanent de cette énorme vaisseau, fut pour moi comme une évidence.... A peine j'ai eu posé les pieds sur le pont et rangé mes bagages dans ma jolie cabine : "J'avais 6 ans la veille de Noël !" et la certitude qu'une partie de ma vie allait "commencer"... Là, en plein milieu de cette grande quantité de ferraille, et des immenses portiques à perte de vue du port du Havre. Là au milieu de ce vacarme de cette atmosphère essentiellement masculine, Là seule malgré la foule des marins et dockers activés à charger, décharger sous les regards et les directives précises des officiers mécaniciens etc , J'ai su que ce n'était pas seulement un voyage de tourisme qui se jouait mais bien une rencontre. Là j'ai compris qu'il n'était jamais trop tard pour réaliser ses rêves et que la vie était porteuses de tout ce qu'il y avait de meilleur pour chacun ...à condition d'écouter sa VOIX intérieure , de "larguer" les peurs et de toujours reconnaître et suivre sa VOIE, (elle est souvent lactée) ...Et, partir un soir de pleine lune, après l'agitation portuaire, glisser doucement sur une mer d'huile après avoir admiré le coucher de soleil, laisser derrière soit les lumières chatoyantes du port ... Ce début prometteur ne s'est jamais démenti ...Merci à tous , Merci la VIE ... Pour ce qui est du quotidien du voyage ? .... à suivre ... mon livre de bord regorge de ces moments uniques ! [-]
- voir ce voyage
cargos 05/11/2016 4
Voyage en cargo vers New York
C'est mon sixième voyage en cargo. Le troisième si on veux car trois d'entre eux étaient des voya...[+]
C'est mon sixième voyage en cargo. Le troisième si on veux car trois d'entre eux étaient des voyages courts en mer Baltique, mer du Nord et océan Indien. Et deux plus longs il y a pas mal d'années. Gdańsk-Guayaquil et Le Havre-Shanghai retour Singapour. C'est toujours aussi déroutant. L'arrivée sur le bateau, si grand qu'entre les grues on n'arrive pas à le voir entier ; l'accueil, l'adaptation à la vie à bord. tout le monde a déjà dû raconter cela. Ce qui m'a frappé, en revanche, est lié à la sécurité. Lors de mes précédents voyages, j'ai l'impression qu'on était libre de faire ce qu'on voulait sur le bateau. Cette fois, il fallait demander l'autorisation avant de quitter le château, mettre un casque, sortir avec les chaussures idoines, prévenir quand on rentrait. À tel point que ça prenait parfois une regrettable allure de garderie. Je comprends ces impératifs de sécurité quand, de plus, le nombre de passagers augmente peut-être sans cesse, mais il faut reconnaître que ça enlève une partie du charme du voyage. Les règles sont-elles plus rigoureuse sur CMA-CGM que sur les autres compagnies? L'expérience vaut bien sûr toujours le coup. [-]
- voir ce voyage
cargos 02/11/2016 5
Voyage en cargo au départ de Rio de Janeiro
Bonjour, Après une attente de.... 43 ans, je me prépare pour une énnième et dernière traversée...[+]
Bonjour, Après une attente de.... 43 ans, je me prépare pour une énnième et dernière traversée de "mon Atlantique". Je lui voue une passion charnelle, olfactive, gourmande. Mes amis me disent, au moment de ma retraîte : Tu as commencé comme çà, tu finiras comme çà. Et il est vrai que ces monstres d'acier donnent toujours cette impression de lente vitesse sereine. Imaginez faire des milliers de miles à 28Km/h. C'est rapidement lent. Ou une lenteur éffrénée. Le tout dans un mouvement de "Bossa lente". A bord, seul passager, je reviens de Rio. Après quelques escales: Santos, Paranagua (Brésil) Dakar (Sénégal) Anvers (Belgique) Tilbury (Angleterre). 29 jours inoubliables. Ponctués de ciels à vous couper le souffle de limpidité. En plein Atlantique, un soir, le Commandant organise un "giga barbeque" où tout l'équipage et officiers s'affairent autour d'un immense tonneau destiné à cet excellent repas sur la dunette arrière. 55 mètres en dessus du niveau de l'eau. Il faut dire que ces "Roro" de la Grimaldi sont des petits monstres qui en imposent. Ce "Grande Francia" est un navire entretenu "aux petits oignons". Je ne peux que recommander un tel périple pour qui veut se (re)trouver avec soi-même. Et, ainsi, faire le point sur son parcours. Les attaches prennent de l'ampleur avec l'éloignement momentané. Et ? L'on goûte à ce plaisir des retrouvailles des êtres chers. [-]
- voir ce voyage
cargos 29/10/2016 Pas de notes
Les Perles des Cyclades à bord du Galileo
Les Perles des Cyclades à bord du Galileo
"Je raconte mon voyage" - avec "Galileo", Sept.2016, Les Cyclades Capitaine hellénique souver...[+]
"Je raconte mon voyage" - avec "Galileo", Sept.2016, Les Cyclades Capitaine hellénique souverain; equipage hellénique, égyptien et ukrainien expérimenté de croisières; de meme le groupe ukrainien pour qui le bienetre des passagers avait tou- jours la priorité ; navire magnifique, traditionel, de taille humaine; coordinateur de croi-sière expérimenté, divertissant et lettré; esprit de bord ouvert, positif, amical; trajet ori- orginal selon le vent. Grand atout: passagers internationaux, différents de provenance, de milieux et de professions, donc intéressants. Résumé: Expérience à ne pas manquer. Anna-Margareta Peters [-]
- voir cette croisière
croisières 28/10/2016 5
Croisière aux Seychelles
Croisière aux Seychelles
Croisière effectuée du 15 au 22 octobre ; 1ère expérience sur un petit bateau qui permet d'avoir...[+]
Croisière effectuée du 15 au 22 octobre ; 1ère expérience sur un petit bateau qui permet d'avoir une ambiance familiale où tous les membres de l'équipage sont aux petits soins, très bonne sécurité lors des sorties en zodiak, cabine spacieuse, propre et passage du personnel 2 fois par jour ; nourriture variée et copieuse, sous forme de buffet ou servis à table avec repas créole sur l'arrière du bateau à l' extérieur. Les visites des îles sont bien organisées avec guides locaux professionnels et 2 barbecues sur la plage ont été préparés : chapeau à l'équipage de tout amener depuis le bateau ! la petite serviette et le jus de fruits au retour sur le bateau sont très appréciés après une journée bien ensoleillée ; brieffing tous les soirs par Viveck et cocktails préparés par Raoul toujours de bonne humeur ! nous avons pu tester les massages effectués par Mary qui est une vraie pro. Attention, bien prendre des médicaments contre le mal de mer pour les 2 traversées de 4 heures chacune ; le reste du temps, ce n'est pas la peine. Des masques, tubas et palmes sont prêtés pour le snorkeling, à ne pas rater ; nous n avons pas pris les excursions payantes à Praslin et La Digue, très chères pour le peu de visite et tout peut se faire par soi même. Le wifi est payant : 5€ les 30 minutes, 10€ les 60 minutes et 15 € les 2 heures qui ne marche pas partout sur le bateau mais bien utile en cas de besoin. Dommage qu il n y ait pas de français à bord, moyenne d'age entre 60 et 80 ans ( nous étions les plus jeunes à 55 ans) ; et dommage qu'un seul zodiak sur les 2 soit utilisé pour les aller retour entre le bateau et la terre : 1 heure à chaque fois pour transporter les 40 passagers, perte de temps considérable pour chaque trajet.... le plus difficile : trouver une croisière identique dans une autre partie du monde ! [-]
- voir cette croisière
croisières 26/10/2016 5
Voyage à Malte, forfait tout inclus
Voyage à Malte, forfait tout inclus
Après 2 jours de retard, qui m'ont permis de découvrir cette belle ville du Havre,j'embarque sur c...[+]
Après 2 jours de retard, qui m'ont permis de découvrir cette belle ville du Havre,j'embarque sur ce géant des mer de 400m le Benjamin Franklin.Super accueil par un équipage croate et philippin.Les 4 passagers ont très vite sympathisé.Vers 6h dans la nuit on quitte enfin le quai en silence moment magique! Ces jours de navigation sont ponctués d'étapes "terrestres",rail d'Ouessant,le Cap Finistère,le détroit de Gibraltar et l'arrivée à Malte après une manoeuvre impressionnante pour entrer au port.Entre ces étapes,pas de place pour l'ennui,le temps est partagé entre observation de la mer,photos,lecture,écriture,marche(un tour entier du bateau=1km!) suivant les intérêts de chacun et pour tous, les repas..moments importants!...mais tout ceci en prenant son temps!! Un grand merci au commandant croate ainsi qu'à tout l'équipage pour leur disponibilité et leur gentillesse.Quant à Malte ce n'est que la fin du voyage mais autant en profiter La Valette valant vraiment la visite.Je n'ai pas eu le temps de visiter plus amplement l'île ayant un impératif au retour,sinon Sophie aurait décalé mon séjour.Merci à elle et à son équipe de Mer et Voyages qui m'ont permis de réaliser un rêve! [-]
- voir ce voyage
cargos 20/10/2016 Pas de notes
Voyage en cargo vers New York
mon voyage sur le CC AMBER septembre 2016.Le havre New York; En tant que passionnée de voile ma...[+]
mon voyage sur le CC AMBER septembre 2016.Le havre New York; En tant que passionnée de voile ma motivation était de me faire une idée sur ces gros engins flottants chargés jusqu'à la passerelle de containers que l'on croise sur notre route lors des traversées. Tous me préjugés sont partis en fumée! quelle belle découverte! - le travail de tout l'équipage officiers et matelots que ce soit en navigation ou dans les ports, sa disponibilité et sa gentillesse.Ainsi que le travail des pilotes, des pousseurs et des dockers dans les ports; -des échanges très enrichissants avec des gens de divers horizons : des officiers Roumains, un équipage Sri lankais des voyageurs Suisses et Allemands tout cela dans un anglais très "international". - une cuisine et des vins qui nous obligeaient a prolonger nos temps a table...important ! - le bateau dont l'accès était ouvert a notre curiosité - des discussions passionnantes avec le 1er officier et qui m'ont ouvert d'autres idées de voyage en bateau notamment vers le grand Sud. Je ne dois pas oublier l'arrivée fantastique sur le pont de Verrazano et New York a la fin de la nuit qui a elle seule justifierait un tel voyage! Merçi a tous, aux 24 membres d'équipage officiers et matelots ainsi qu'aux 4 autres passagers qui ont fait de cette traversée une expérience très enrichissante. [-]
- voir ce voyage
cargos 12/10/2016 5
ARCHIVE - Odyssée Égéenne à bord du Callisto
ARCHIVE - Odyssée Égéenne à bord du Callisto
Une première expérience de croisière et un très beau voyage à travers les îles grecques dans u...[+]
Une première expérience de croisière et un très beau voyage à travers les îles grecques dans un petit navire au charme rétro, la Callisto. Jeune couple, nous partons habituellement en sac à dos à l'autre bout du monde, nous organisant sur place comme nous l'entendons. Et cette croisière nous a laissé l'autonomie nécessaire pour explorer les îles à notre gré avec une bonne journée de libre à chaque étape. Un dernier mot sur l'équipage, attentionné et accessible. Un merci tout particulier pour le contact plaisant et authentique avec ceux qu'on voit souvent le moins: les marins venus des quatre coins du monde, tous avec une riche histoire de vie. [-]
- voir cette croisière
croisières 07/10/2016 4
Voyage en cargo vers l'Islande
Voyage en cargo vers l'Islande
La rotation avec le MV Bakkafoss est mon second voyage en cargo. Le premier a été sur le Marion-Du...[+]
La rotation avec le MV Bakkafoss est mon second voyage en cargo. Le premier a été sur le Marion-Dufresne vers les îles subantarctiques. Cette fois, j'ai découvert les « routiers de la mer » et leur quotidien sur un petit cargo, parfois bousculé par la houle de l'Atlantique nord. Des officiers ukrainiens, un équipage philippin, tous un peu étonnés que l'on puisse voyager en cargo, surtout une femme car j'étais la première passagère du Bakkafoss. Et d'emblée tout le monde a été attentionné. Je pouvais aller à tout moment à la passerelle et ne m'en suis pas privée : les arrivées et départs des ports sont des moments particuliers avec la présence du pilote portuaire, les manoeuvres délicates notamment pour accéder à Heimaey, la plus « grande » des îles Vestmann ou l'écluse d'Immingham. Les ports peuvent être l'occasion d'escapades notamment en Islande, c'est alors un régal de s'échapper quelques heures de la cabine pour ressentir l'atmosphère des lieux. Ces 15 jours de navigation m'ont enrichie. Il me semble que si le voyageur est souriant, à l'écoute de ces marins, sa présence est ressentie comme une reconnaissance de leur travail. [-]
- voir ce voyage
cargos 02/10/2016 5
Voyage en cargo vers Veracruz, Mexique
Ma traversée Gênes-Veracruz ? Une parenthèse unique tout au long de laquelle j'ai bénéficié de...[+]
Ma traversée Gênes-Veracruz ? Une parenthèse unique tout au long de laquelle j'ai bénéficié de l'attentive et précieuse sollicitude des organisatrices de ce voyage. Gênes-Veracruz ! Itinéraire éloquent. Les premières escales, Barcelone, Valence, sentent bon les vacances. Mais avec Tanger, Saint Domingue, la Jamaïque et Veracruz, comment ne pas humer ce parfum d'aventure qui enchanta nos lectures de jeunesse? J'ai passé vingt jours sur le porte conteneurs Matisse, un de ces modernes monstres marins qui, inlassablement, sillonnent les océans. Le navire est fascinant. Les hommes plus encore. Officiers, ingénieurs, marins, tous originaires de l'Inde, se sont attachés à faire de mon très confortable séjour parmi eux une expérience inoubliable. Ils ont été, au fil des jours, d'excellents compagnons et je garde précieusement le souvenir de la farewell party qu'ils me réservèrent à l'approche des côtes du Mexique. Un océan, un navire, des escales, des hommes, autant de découvertes qui, pourtant, n'ont en rien altéré l'enchantement des heures de solitude passées face à la mer, autant dire face à soi-même. [-]
- voir ce voyage
cargos 23/09/2016 Pas de notes
Voyage en cargo vers la Norvège
Nous revenons de notre semaine à bord du Cargo Emilia sur la rotation Rotterdam Oslo Moss Brevik Ro...[+]
Nous revenons de notre semaine à bord du Cargo Emilia sur la rotation Rotterdam Oslo Moss Brevik Rotterdam. 1ère expérience à bord d'un cargo conforme à ce qui nous était annoncé : faire preuve de souplesse sur les heures de départ, sur les escales, se faire petit pour ne pas déranger l'équipage au travail, accepter que le transport prime sur les escales, dépendre du temps de chargement/déchargement ...bref une expérience bien loin de nos voyages habituels ! Mais quelle belle expérience : observer le travail de l'équipage, découvrir le fonctionnement des différents ports, du plus petit au plus moderne, contempler l'horizon, apprendre à ne rien faire, prendre conscience du temps, avoir du temps. Le capitaine (russe) nous a donné accès en permanence à tout le bateau, passerelle compris, tout au long du voyage. Ses officiers (russe et ukrainiens) et lui étaient toujours disponibles pour répondre à nos questions, montrer, bavarder. Nous avons également apprécié le reste de l'équipage composé de philippins ; petit bémol sur les qualités culinaires du cuisinier, qui a fait de son mieux pour servir des plats supposés plaire à tous. A relever une très belle arrivé à Oslo, au fond d'un fjord ; il est vrai qu'il faisait très beau. Un réel plus apporté à Rotterdam par le contact communiqué par Mer et Voyages au départ ; il a facilité les transferts et formalités d'embarquement / débarquement. [-]
- voir ce voyage
cargos 19/09/2016 4
Voyage en cargo au départ de Malte vers Barcelone (pavillon français)
Voyage en cargo au départ de Malte vers Barcelone (pavillon français)
Port de Marsaxlokk, Île de Malte, 5 août 2016, 11heures 30. Embarquement sur le CMA CGM Médéa p...[+]
Port de Marsaxlokk, Île de Malte, 5 août 2016, 11heures 30. Embarquement sur le CMA CGM Médéa pour rejoindre Fos sur mer, via Valence et Barcelone. Après l’installation dans notre cabine et rencontre avec l’équipage, nous découvrons peu à peu un monde de démesure. Tout dans notre environnement est gigantesque : le navire, les portiques, les grues… L’activité qui règne sur le port donne le vertige. Inlassablement les engins de levage chargent et déchargent les conteneurs bigarrés qui se balancent lentement au bout de câbles avant de rejoindre le pont du navire ou le quai. 23 heures 30, l’échelle de coupée remontée, le CMA CGM Médéa s’éloigne lentement de son poste d’amarrage. Pilote à bord, nous prenons la mer. Nous garderons le meilleur souvenir de ce voyage, ou plutôt les meilleurs souvenirs : l’amabilité de tout l’équipage et sa disponibilité, le commandant et les officiers toujours prêts à répondre à nos questions et à satisfaire notre curiosité avec la visite de l’impressionnante salle des machines, la qualité des repas (merci au chef), le confort des vastes cabines, les échanges avec les deux autres passagers, les longs moments passés à la proue du navire à ne rien faire si ce n’est à regarder la mer, les dauphins dansant devant l’étrave du navire, les ciels étoilés. A privilégier autant que faire se peut lors du choix d’une traversée : un pavillon français à l’équipage francophone. Cela facilite grandement les échanges, parfois très techniques lors des longs moments passés sur la passerelle et une traversée d’au moins sept jours afin de bien profiter du temps passé à bord, une fois prise la mesure des lieux car quelques jours sont indispensables pour prendre la pleine mesure de cet environnement insolite. Merci à l’équipage du Médéa, merci également à Alice et Edmée qui nous ont accompagnés et bien conseillés lors de la préparation du voyage débuté par un très agréable séjour à Malte à l’hôtel Castille, merveilleusement situé sur le port, au centre de La Valette. J’ai retrouvé au cours de ce périple les odeurs et impressions enfouies dans ma mémoire depuis plus de 50 ans, lorsque, enfant, j’ai fait deux traversées maritimes sur des cargos de… 1500 tonnes. [-]
- voir ce voyage
cargos 30/08/2016 4
ARCHIVE - Tour du Spitzberg et Île Blanche
ARCHIVE - Tour du Spitzberg et Île Blanche
Dans quelques jours, je serai de nouveau l’un de ces individus, anonymes, qui fait ses courses au...[+]
Dans quelques jours, je serai de nouveau l’un de ces individus, anonymes, qui fait ses courses au supermarché du quartier. Je sais que ce ne sera là qu’une apparence et qu’elle sera diablement trompeuse. « Vivre est la chose la plus rare, la plupart des gens se contente d’exister. » Cette citation m’est revenue en mémoire avec une étonnante précision, de façon abrupte lors de l’embarquement sur le Plancius. Voyager au Svalbard aura été un de ces moments de vérité doublé d’une expérience intérieure enivrante, dès lors que l’intensité de ce que l’on vit ne se mesure pas à sa durée. Un voyage initiatique entre vertige et apnée. Un régal. [-]
- voir cette croisière
croisières 23/08/2016 Pas de notes
Odyssée Adriatique
Odyssée Adriatique
Nous sommes partis, début juillet, avec deux de nos enfants sur le voilier Pan Orama découvrir la...[+]
Nous sommes partis, début juillet, avec deux de nos enfants sur le voilier Pan Orama découvrir la côte croate et en sommes ravis. Nous connaissions les croisières mais pas dans ces circonstances. Nous n'étions que 25 passagers de plusieurs nationalités différentes. L'équipage, très chaleureux, était à nos petits soins y compris lorsque du fait d'un orage, nous étions plusieurs à avoir le mal de mer. Nous avons pu découvrir la côte croate, le Montenegro, le site archéologique de Butrint en Albanie, Corfou et les iles Paxos et anti Paxos dans des conditions extraordinaires, du fait de notre petit nombre. Les entrées et sorties du bateau se faisaient très facilement comme si nous étions sur un voilier privé. A plusieurs reprises, le capitaine nous a proposé des bains en pleine mer ce qui n'est pas possible avec de gros paquebots. Nous attendons avec impatience de pouvoir vivre de nouvelles aventures avec cette compagnie et de préférence sur un voilier. [-]
- voir cette croisière
croisières 04/08/2016 5
Voyage en cargo vers Saint Martin
Voyage en cargo vers Saint Martin
J'aurais volontiers raconté mon Voyage...s'il était fini ! Dès le 2ème jour de navigation, je s...[+]
J'aurais volontiers raconté mon Voyage...s'il était fini ! Dès le 2ème jour de navigation, je savais que je ne reviendrais pas en France en avion mais en cargo. Donc, j'ai bien débarqué à Saint-Martin, cependant je vais retrouver le CC Cayenne dans quelques jours au Brésil (à Fortaleza) pour la traversée du retour. 10 jours d'aventure ne m'ont pas suffi donc je suis impatiente de repartir pour une vingtaine de jours ; je vais retrouver, avec un immense bonheur, l'équipage ainsi que Ninette, une septuagénaire adorable et pétillante rencontrée à bord (seule autre passagère). Mon "récit" arrivera donc en septembre ;-) [-]
- voir ce voyage
cargos 03/08/2016 4
voir tous les témoignages
Nos coups de coeur
Les meilleures offres du moment
voir toutes nos offres