AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
337 résultats
Nos derniers témoignages
Voyage en cargo vers la Guadeloupe (pavillon français)
Traversée Montoir de Bretagne-Pointe-à-Pitre (10/ 19 Juin) sur le Fort Sainte Marie (CGM) S'em...[+]
Traversée Montoir de Bretagne-Pointe-à-Pitre (10/ 19 Juin) sur le Fort Sainte Marie (CGM) S'embarquer sur un porte-containers n'est jamais anodin: il faut se préparer à un univers "quasi industriel" sans rapport ou presque avec une croisière de tourisme et ceci pour les raisons suivantes: - vous vous promenez entre des containers sur des coursives encombrées d'équipements de manutention et navigation, avec le risque de vous salir (rouille.graisse...) ou de vous écorcher. - vous n'êtes pris en charge par l'équipage que pour les repas et le nettoyage de la cabine. - vous prenez vos repas à une table passager, différente de celle des officiers, et de celle des marins. - aucune animation d'aucune sorte ne vous est proposée, à vous d'utiliser les facilités du bord (livres, Dvd, salle sport éventuellement ..) ou celles que vous avez embarquées (livre, liseuse, Mp3/4 musique et films...) - l'équipage ne viendra vous chercher que si vous avez expressément demandé d'assister à des manoeuvres ou d'effectuer des visites (ex salle des machines) et vous demandera d'observer en silence quand manoeuvre il y a. Vous pouvez en revanche, ce que certains ont fait, décider de vous isoler en contemplatif et ne pas vous intéresser à la marche du bateau. C'est un choix personnel. Je m'étais préparé à ce contexte de traversée aux côtés d'un équipage au travail grâce à la lecture du livre de témoignages "Mer et Voyages" et suis donc revenu pleinement satisfait ? Pourquoi ? - parce que j'ai pu harmonieusement trouver l'équilibre entre ma curiosité technique/économique - supposant observations et questions aux membres d'équipage - et les plages de silence et d'autonomie que je me suis réservée (sports en salle, livres audio à la proue du navire, cinéma...) - parce que j'ai été passionné par le ballet des portiques et l'organisation combinée des équipes port/marins aux escales de chargement et de déchargement (deux seulement, c'est un de les seuls regrets, trajet oblige, avec le fait d'avoir été seul passager -capacité 6 à 8) - parce que j'ai conscience, au delà de l'accueil, d'avoir participé à une traversée originale, à la fois peu empruntée par les touristes mais aussi commune, le container étant le moyen de transport roi dans le commerce mondial. - parce que j'ai su me faire apprécier des officiers, mais aussi des marins philippins, nombreux et un peu à l'écart -il faut donc parler un minimum anglais car tout est affiché et dit en anglais. J'ajoute, et c'est une chance, d'avoir pu voyager sur l'un des plus agréables et spacieux navires de la compagnie, que sont les quatre "Forts" avec de belles cabines et tout l'équipement de confort. Avec, en sus, des repas de qualité, quelques moments festifs très agréables - soirée barbecue, pot commandant et un équipage d'officiers français (un hasard) J'oublie de parler de la petite piscine d'eau de mer (4 x 4) remplie en descendant vers le Sud et qui permet d'agréables trempages !. Un temps extrêmement calme a facilité certains autres de mes 'grands équilibres", sachant qu'on peut aussi faire le choix inverse de partir l'hiver, comme le font quelques rares passagers, désireux de vivre et d'affronter des tempêtes. Coeurs sensibles s'abstenir ! Déjà membre de "Nantes Port d'Accueil", cette expérience me permettra d'enrichir mes échanges avec les marins étrangers que nous accueillons tous les jours, sur leurs cargos Cordialement Michel (Aymé) [-]
- voir ce voyage
cargos 11/07/2017 Pas de notes
Les Perles de l'Europe au fil du Danube
Les Perles de l'Europe au fil du Danube
le voyage c'est bien passé le bateau et tous ces a coté ont été très bien. a part le vol qui é...[+]
le voyage c'est bien passé le bateau et tous ces a coté ont été très bien. a part le vol qui était à 6 heures du matin à Roissy nous devions être à 4 heures (pas de transport francilien) et l'excursion pour le delta du Danube beaucoup de route en mini car pour une journée et demi de visite (380 km) mais nous sommes satisfait de ce voyage [-]
- voir cette croisière
croisières 02/07/2017 5
Voyage en cargo vers Saint Martin
Objet : Le Havre -Saint Martin en 10 jours le 6 juin 2017 Le carnet de voyage remis par Mer et Vo...[+]
Objet : Le Havre -Saint Martin en 10 jours le 6 juin 2017 Le carnet de voyage remis par Mer et Voyages, nous embarquons le 6 juin sur le cargo CMA CGM SAINT LAURENT, 190 m X 30 m, construit en 2015, 1100 containers (mi charge) avec pour destination finale Fortaleza (Brésil). Nous sommes accueillies par un philippin qui nous dirige vers un officier qui nous indique nos cabines. Nous découvrons notre nouvel environnement : passerelle, salle de restaurant (avec les officiers), salle de sport, laverie, .... Le cargo ne partira que le lendemain après midi, le chargement est retardé (les grues ne fonctionnent pas par grand vent). Le départ est impressionnant, le capitaine, les officiers sur la passerelle et un Pilote qui aide l' embarquation à sortir du port (et retourne à quai). La mer est un peu agitée les premiers jours. L'équipage est composé de 14 philippins (matelots) et de 8 ukrainiens (capitaine et officiers). Les consignes de sécurité nous sont très vites communiquées. Quand le temps permet nous pouvons faire le tour du bateau. La visite de la salle des machines est très intéressante. Nous avons eu la chance de voir des dauphins. C'est mon 4ème voyage en cargo et suis toujours impressionnée par le métier de ces hommes, leur rigueur, leur culture, leur comportement et relation avec les passagers (peu communiquant). Une expérience à connaître sans aucun doute ! [-]
- voir ce voyage
cargos 29/06/2017 Pas de notes
Perles de l'Adriatique
Perles de l'Adriatique
Nous avons passe une semaine de pur plaisir sur le Panorama , l équipage d'une grande gentillesse...[+]
Nous avons passe une semaine de pur plaisir sur le Panorama , l équipage d'une grande gentillesse , commandant à l' écoute , et prêt à répondre à nos questions , personnel de bord très dévoues , et disponible. tous les ingrédients pour réussir une magnifique croisière . [-]
- voir cette croisière
croisières 27/06/2017 5
Voyage en cargo vers la Réunion
Fos-Gênes-Damiette-Port Said-Port Suez...la longue Mer Rouge puis dès la sortie du Golf d'Aden on...[+]
Fos-Gênes-Damiette-Port Said-Port Suez...la longue Mer Rouge puis dès la sortie du Golf d'Aden on se faufile entre le continent et Socotra et c'est tout droit en bas cela parait simple mais en détails cela donne aussi le Stromboli qui explose lors de notre passage en debut de nuit puis une heure plus tard le cargo qui s'aligne dans l'axe du Detroit de Messine........bien plus tard l'autoroute du canal de Suez franchit a l'allure un velo electrique....la proximité des Seychelles puis l'île minuscule de Tromelin et ses souvenirs historiques qui laissent songeurs......on ne s'endort jamais sans rêver les yeux ouverts a l'intérieur d'une cabine d'un cargo...Superbe Réunion tu te laisses mériter. [-]
- voir ce voyage
cargos 22/06/2017 4
Voyage en cargo vers la Réunion
Je rentre des 17 jours de mer entre Fos sur Mer et La Réunion. Certes le Puccini est plus vieux et...[+]
Je rentre des 17 jours de mer entre Fos sur Mer et La Réunion. Certes le Puccini est plus vieux et plus petit que Le Marco Polo, sur lequel j'avais fait mon premier voyage, et peut être un peu moins confortable, mais l'accueil des officiers a été remarquable par leur disponibilité et leur gentillesse sur la passerelle, y compris pendant les quarts de nuit, grâce à la faveur que nous avait fait le commandant. Le chef se débrouillait correctement, le stewart était très gentil, et comme il n'y avait pas de vin, les foies des passagers se sont reposé. Quant au trajet, les hasard de la navigation nous ont gâté: une escale assez longue pour aller à terre à Gênes, la vue nocturne du Stromboli en éruption suivie du passage de nuit du Détroit de Messine, le Canal de Suez entièrement de jour. Au large de la Corne d'Afrique, les pirates ne s'en sont pas pris à nous, mais le bateau a été "verrouillé" pendant trois jours. Ensuite, on a pu profiter à nouveau de la piscine. [-]
- voir ce voyage
cargos 20/06/2017 4
Voyage en cargo vers le Costa Rica (Pavillon Français)
L' aventure commence aux pieds du cargo. C'est à chaque fois la même émotion face à ce bolide de...[+]
L' aventure commence aux pieds du cargo. C'est à chaque fois la même émotion face à ce bolide des mers. Nous sommes accueillis par l' équipe qui nous amène dans notre cabine. Cette fois nous partons au Costa Rica. 4 escales : Kingston - République Dominicaine - Guatemala -Honduras et Costa Rica. Il est possible de descendre aux escales si le cargo reste assez longtemps à quai. Que faire dans un cargo ? Éternelle question de notre entourage. La journée est rythmée par les repas, pour le reste vous êtes maître de votre temps : lecture, piscine,salle de gym,salle de TV5 avec DVD, internet,et bien sûr, méditation devant la grande bleue pour espérer voir des poissons volants, dauphins,baleines etc etc...sans compter le spectacle lorsqu'on charge et décharge les" boîtes" avec les grues portiques. Nous avons un immense respect envers tous les marins, c'est une vie difficile et solitaire. Nous avions une équipe de Français (les officiers), de Philippins et de 2 Indiens. Le voyage a été des plus agréable grâce à la gentillesse et l'ambiance conviviale du commandant, du second et de toute l'équipe. C'est notre 4eme voyage, il n' y a pas d'âge pour partir, nous avons 74 ans et n'attendons qu'une seule chose, c'est de repartir au plus vite. Et pourquoi pas vous ? Micheline et Alberto [-]
- voir ce voyage
cargos 20/06/2017 4
Voyage en cargo vers le Costa Rica (Pavillon Français)
Apres avoir baigné trés jeune dans l'ambiance "mar-mar" ( marine marchande en jargon de marins) en...[+]
Apres avoir baigné trés jeune dans l'ambiance "mar-mar" ( marine marchande en jargon de marins) en raison des longues années passées sur tous les océans par mon père et juste après ma carriere personnelle dans la banque passée notamment à l'étranger, je desirais absolument expérimenter cette atmosphère particulière qui caractérise la vie a bord d un cargo. Que retenir de ce grand voyage en bateau vers l' Amérique Centrale ? La belle synchronisation de la noria des lourds vehicules portant sous les pontons-grues les containers à charger ou à décharger tandis que le Second Capitaine, ultime responsable de cette séquence essentielle de la mission, vérifie que ses plans de charge sont bien scrupuleusement respectés ? Oui, sans doute, mais encore ? L'activite silencieuse, discrète mais cruciale des officiers de quart se relayant toutes les quatre heures pour assurer en permanence la conduite du navire ? Oui, bien sûr. Le rôle de l'homme apparaît d'ailleurs à ce moment irremplaçable même si de nombreuses données détaillées s'affichent sur les différents écrans à sa disposition. Mais celles-ci ne sont et ne seront jamais que de simples supports à la décision de l'homme... Mais au delà de ceci qui est immédiatement appréhendable, ce qui frappe vraiment, c'est le soin absolu que chacun met à son niveau de responsabilité pour éxécuter sa mission propre en ayant intuitivement conscience de l'impact que son travail aura sur celui de l'autre. Je ne peux pas mieux décrire ce que j'ai pu ressentir en voyant tous ces hommes d'équipage, quel que soit leur rang, s'affairer au quotidien de façon trés professionnelle qu'en donnant l'image d'une chaîne dont on sait que sa force réside dans celle du maillon le plus faible. Et à bord tous les maillons sont bien solides. C'est cette solidarité implicite, silencieuse même mais ô combien réelle ainsi que ce sens pregnant du devoir vis a vis de l'autre que l'observateur attentif retiendra tout au long de ces journées s'écoulant si paisiblement entre ciel et mer . Entre ciel et mer où du reste l'on se retrouve face à soi même sans la pollution de la vie matérialiste qui obscurcit la capacité d'écoute et de réflexion du "terrien". Ce "terrien" que l'on redevient contre son gré au terme du voyage quand, une fois les dernières et délicates manoeuvres d'accostage réalisées, le lourd esquif a le droit de s'arrêter au port et - tel un chien fidèle - attendra alors sagement que son maître lui redonne la possibilité de gambader sur le domaine qui est le sien, la mer.... [-]
- voir ce voyage
cargos 15/06/2017 5
Voyage en cargo de Valence à Anvers
J'ai voyagé sur le Grande Sicilia et la traversée de Valence à Anvers m'a beaucoup plu !! Les 5 j...[+]
J'ai voyagé sur le Grande Sicilia et la traversée de Valence à Anvers m'a beaucoup plu !! Les 5 jours de retard au depart ne m'ont pas posé de souci car l'équipe de Mer et voyage m'avait dès le début indiqué qu'un retard était fréquent avec cette compagnie. Je leur en suis grandement reconnaissante ! L'équipage italiano-philippin était très sympa, la communication étant facilitée par la langue italienne que nous avions en commun. J'ai pu accéder au pont lorsque je le souhaitais et j'ai apprécié les explications des officiers et le fait de pouvoir y rester pour lire lors d'une journée de brouillard. Je n'aurais pu rêver d'un plus beau voyage : méditerranée, gibraltar, golfe de Gascogne, manche, estuaire de l'Escaut. Le parcours était très varié ! Je rêvais de voyage en cargo, mais sans trop savoir à quoi m'attendre, cette première expérience était inoubliable. Je repartirai ! [-]
- voir ce voyage
cargos 31/05/2017 Pas de notes
Voyage en cargo du Havre vers Callao, Pérou
Je rêvais depuis longtemps de traverser l'océan Atlantique. Aborder l'Amérique, voir ce que les...[+]
Je rêvais depuis longtemps de traverser l'océan Atlantique. Aborder l'Amérique, voir ce que les découvreurs avaient vu, après une longue quête. Passer de l'Est à l'Ouest de ce vaste continent, le fendre en empruntant le canal de Panama. Un rêve réalisé par des hommes et qui nous est accessible aujourd'hui. Nous sommes sortis du port du Havre et nous voici sur l'océan libre ! L'équipage, philippin et ukrainien, est très sympa et le bateau est magnifique. Soleil resplendissant et mer agréable. Quelques jours plus tard, au nord des Açores, nous avons vu des dauphins. Puis, l'épine dorsale de l'Atlantique est franchie. Cargo à babord, très loin. Visite du coeur mécanique du cargo, avons vu le piston et l'arbre de transmission, le dessalinisateur, les winchs, etc. Taille des équipements et technologie fantastiques ! Cela fait une semaine que nous naviguons. Le temps passe, tout en semblant suspendu. Lectures, musique et écriture jalonnent le présent. Jouer au tennis de table et observer l'océan, depuis la passerelle. Le physique est soutenu par le nombre de marches montées et descendues, 7 étages et 184 marches et les ballades sur le pont. Le changement de fuseaux horaires se fait pas à pas. Souffles de baleines au loin. Des poissons volants, quelques tortues. Crépuscules flamboyants et aurores ouatées. Puis, voici Hispaniola et notre première escale. Ensuite, nous descendons à Cartagène des Indes. La vieille ville est magnifique et les habitants rencontrés sont accueillants. Suit Manzanillo, môle gigantesque. Enfin, le canal de Panama, fabuleux ! Nous sommes sur la passerelle, de 4h du matin à 22h30. Installations titanesques, le lac comme les Milles Iles du Saint Laurent, de beaux paysages, quelques villages, ports et crocodiles et peu à peu au loin, Panama city, eldorado financier et architectural. Nous voici, depuis cette nuit à Buenaventura. Pour des raisons de sécurité, nous n'avons pas l'autorisation d'aller à terre. Notre prochaine et dernière escale sera donc Callao. Adieux chaleureux avec l'équipage après 22 jours de partage. Nous partons en taxi à Lima. [-]
- voir ce voyage
cargos 22/05/2017 5
Voyage en cargo d’Anvers à Salerne
Nous sommes partis d'Anvers avec 8 jours de retard sur les dates initiales; cette contrainte oblige à...[+]
Nous sommes partis d'Anvers avec 8 jours de retard sur les dates initiales; cette contrainte oblige à des capacités d'adaptation particulières (trouver une location mobile, annuler un vol retour,...).Les terminaux dans les ports sont loin des centres ville et nécessite un budget taxi. Pour le reste , croisière très réussie, paysages variés et exceptionnels, vie à bord trés agréable pour les amateurs de bouquins, de marche et de grand air.On repartira, c'est sur. [-]
- voir ce voyage
cargos 14/05/2017 4
Voyage en Cargo vers Belem
Le Havre - Vila do Conde à bord du CC Marseille, 20 jours et des souvenirs plein la tête ! Un voya...[+]
Le Havre - Vila do Conde à bord du CC Marseille, 20 jours et des souvenirs plein la tête ! Un voyage tout simplement magique, inoubliable, hors du temps. Je ne me me suis pas ennuyée une seule seconde. Seule passagère à bord et seule française parmi 22 marins ukrainiens et philippins, l'équipage a été très sympa, prévenant et attentionné. En ce qui me concerne, je n'avais emmené qu'un seul roman, des guides de voyage pour préparer la suite de mon tour du monde, quelques jeux de logique et de la musique, et cela m'a suffi. Les baleines (dont je n'ai vu que le jet, mais quand même!), les poissons volants, les ciels étoilés, les couchers/levers de soleil, les cartes, la salle de sport, les discussions avec l'équipage, le karaoké avec les Philippins, les "balades" jusqu'à la proue du cargo, les escales...cela occupe sans souci ! Sans souci, oui, la sé-ré-ni-té, c'est ce que j'ai le plus apprécié pendant cette traversée. Se laisser glisser sur l'océan pour arriver jusqu'à Saint-Martin dans les eaux turquoises de la mer des Caraïbes, que demander de plus ?! J'ai aussi eu la chance de voir l'océan s'illuminer une nuit avec des "tâches" phosphorescentes un peu partout. Merveilleux ! L'arrivée à Vila do Conde (hormis le port) est très belle, la couleur de l'eau change encore, on voit les îles, les oiseaux, et au loin Belém...qu'il est possible de rejoindre ensuite par voie fluviale pour ne pas quitter l'eau tout de suite, chouette ! Dommage que l'agent portuaire m'ait demandé 100US$ pour m'accompagner sur ce trajet final que j'ai trouvé fort coûteux. La traversée de l'Atlantique a été très calme, une seule nuit plus agitée mais pas de mal de mer. J'ai apprécié avoir le temps de profiter des escales : une soirée à Philipsburg, un dimanche à Port of Spain, et quatre jours à Degrad, parfait pour visiter Cayenne et parler un peu français. La "recreation room" des passagers compte un bon nombre de bouquins, de guides et d'infos touristiques, c'est appréciable. Je continue donc mon voyage sur terre ravie d'avoir eu la chance d'expérimenter le voyage en cargo. Vous trouverez quelque histoires et photos de cette aventure enrichissante sur mon blog : https://belemailleurs.wordpress.com/ [-]
- voir ce voyage
cargos 04/05/2017 4
Voyage en cargo vers l'Amérique Centrale (Pavillon Français)
Voyage de 6 semaines. J'ai fait une boucle entière avec le Fort Ste Marie (Le Havre / Le Havre). Ce...[+]
Voyage de 6 semaines. J'ai fait une boucle entière avec le Fort Ste Marie (Le Havre / Le Havre). Ce fût une très belle expérience. Cela permet de tisser des liens avec les marins, qui sont vraiment sympathiques et à l'écoute. Ce voyage permet de découvrir plusieurs mers ainsi que de traverser l'océan Atlantique qui a son caractère. Très riche sur la différence des ports du trajet, ça permet de voir plusieurs manières de fonctionner. L'accueil a été très chaleureux. Je regrette presque de ne plus être à bord. Cette traversée me semble parfaite pour un premier voyage. Ni trop longue, ni trop courte. [-]
- voir ce voyage
cargos 29/04/2017 4
Voyage en cargo vers Malte
Bonjour madame Hagège, je ne ferais pas de grand palabre pour l'instant sur mon voyage tellement...[+]
Bonjour madame Hagège, je ne ferais pas de grand palabre pour l'instant sur mon voyage tellement ma tête est encore sur les flots... Je vous envoie simplement la lettre que j'ai envoyer hier à madame Alexandra Beaumont de la compagnie CMA-CGM: " Premièrement,je tiens à féliciter l'équipage pour sa disponibilité malgré un travail difficile, de sa grande amabilité et d'une fraternité hors du commun. Ils ont pu me faciliter l'accès et m'expliquer au novice que je suis le métier des gens de mer. J'ai pu ainsi apprécier cette croisière d'un navire de commerce avec beaucoup de sérénité et un plaisir que je renouvellerais certainement. Pour ma part c'est le plus beau de mes voyages. Deuxièmement, j'applaudis ce navire incroyable par son confort, par la qualité de propreté et l'entretien de ce géant des mers. Qualité du service rendu en cuisine, de l'amabilité du steward, de la qualité des mets servis à table. Enfin de la serviabilité (mon Anglais étant médiocre) de chacun pour me faciliter mon voyage. j'arrête là mes superlatif tellement le client que je suis est satisfait...." Dernière petite chose à votre intention. J'ai pu travailler durant ce voyage et ramener plus de 800 photos ce qui est pour moi très honorable. Un grand merci à votre équipe pour ce séjour mémorable. A vos bon soin Cordialement François Pradenc [-]
- voir ce voyage
cargos 26/04/2017 5
Voyage en cargo vers l’Irlande
Bonjour, Je viens d'embarquer sur le Jork, porte-container de 130 m, depuis Rotterdam (NL) pour all...[+]
Bonjour, Je viens d'embarquer sur le Jork, porte-container de 130 m, depuis Rotterdam (NL) pour aller-retour à Dublin (IRL). L'accueil à bord, la prise de contact avec l'équipage, les conditions de mer, aléatoires par définition, les délais, m'ont permis de réaliser un beau voyage et de mieux connaitre les conditions de travail de ce milieu professionnel, difficile. Navigation, manoeuvres, j'ai pu assouvir ma soif d'apprentissage à l'échelle d'un navire marchand de cette taille. J'ai découvert la logique économique du container. Impressionnant. Egalement, l'environnement d'un port gigantesque comme Rotterdam où l'on croise les plus grosses unités en route pour le bout du monde. Le bémol, de taille, que je formule, porte sur l'accès à la zone portuaire, en particulier au bureau d'immigration perdu dans la campagne hollandaise. L'adresse donnée manquait cruellement de précisions, il eu été si simple qu'il se trouve dans les locaux du poste de Police, que tout le monde connait autour. Je n'ignore pas la particularité d'une zone de fret portuaire, dont l'accès est réglementé, cela valait d'autant plus des précisions sur l'approche. Bon voyage ! Ben [-]
- voir ce voyage
cargos 22/04/2017 Pas de notes
Voyage en cargo de Fos sur Mer vers New York
Voyage ravissant de Fos à NYC en 14 jours à bord du PC CMA-CGM FLORIDA commandé par le capitaine A...[+]
Voyage ravissant de Fos à NYC en 14 jours à bord du PC CMA-CGM FLORIDA commandé par le capitaine Alexandru Babu. Pour qui aime la "marmar", la navigation, mais aussi l'acier et le bruit et chez qui l'ennui fait place à la contemplation, c'est idéal. Ambiance professionnelle et bienveillante, équipage parfait et disponible. Accessibilité aux plages avant/arrrière, aux balcons ainsi qu'en passerelle où la discrétion s'impose, cela va de soi. Cabines plutôt luxueuses et adaptées à qui aime lire, écrire, dessiner. Une traversée de l'Atlantique donc riche en relations humaines, riche en inspirations et riche en humilité. [-]
- voir ce voyage
cargos 16/04/2017 5
Voyage en cargo vers la Guyane et le Brésil
Embarquement la boule au ventre... Débarquement la gorge serrée... Entre les deux, un merveilleux...[+]
Embarquement la boule au ventre... Débarquement la gorge serrée... Entre les deux, un merveilleux voyage aux longues heures en face à face avec l'Océan, de jour à la proue et de nuit sur le toit de la passerelle (accès par babord uniquement), exactement ce que je recherchais dans cette première aventure. Si le staff philippin du pont et de la cuisine est chaleureux et très accueillant dès le premier instant, il faut un peu de temps pour apprivoiser les officiers et techniciens ukrainiens. Mais une fois la glace rompue, entre autre lors du traditionnel B.B.Q transatlantique, la vie à bord est agréable. Nourriture tout à fait correcte, cabine spacieuse et propre, le navire est récent. Seul bémol, le fonctionnement quasi aléatoire du lave linge qui rince le linge une dernière fois le linge... après le séchage !?! Et on recommence... pas rare de passer 3-4 heures pour une machine ! Au niveau des escales : -Le Havre : ++ Hôtel de gens de la mer, c'est là que la plupart des équipages descendent, défraîchi mais bien sympa et facile d'organiser les navettes vers le port; -Philipsburg : +- très (trop) touristique, boutiques de luxe et prix surfaits; -Port Of Spain : +- escale très courte, penser à la monnaie locale $TT (Trinité et Tobago); -Cayenne : ++ belle escale, petite ville agréable; -Villa Do Conde : -- escale encore plus courte, loin de tout (donc près de rien ;-)) pas de quoi débarquer; -Fortaleza : +- meilleure escale selon l'équipage... malheureusement nous sommes arrivé de nuit et reparti le lendemain matin sans pouvoir débarquer; -Natal : ++ belle escale, pousser jusqu'à Ponte Negra pour env. 40 real de taxi; - Algecira : ++ loin de la ville, j'ai fais l'aller à pied... ça aurait mérité le taxi dans les deux sens. Excursion jusqu'à Gibraltar, sympa. Charmant centre ville. - Tilbury : +- : très courte escale, 3 heures. J'ai quand même pris le train jusqu'à Londres (40 min. par trajet) le terminus est à proximité de la Tour de Londres; -Rotterdam ++ : ne pas manquer l'arrivée (de nuit dans mon cas) depuis la Mer du Nord. Magnifique. Le pilote fort sympa a pris le temps d'expliquer les différentes régions traversées. Possibilité de rejoindre le centre ville par le bus, ligne 68, très facilement pour 3€ l'heure au lieu des 40€ de taxi. Musée maritime (à voir sans plus). En conclusion je ne regrette aucun instant de ce voyage. J'ai navigué sur le Saint-Laurent du 31 janvier au 14 mars 2017. Didier [-]
- voir ce voyage
cargos 24/03/2017 4
Voyage à Malte, forfait tout inclus (pavillon français)
Après 3 jours d'attente au Havre, une des deux navettes autorisées à pénétrer sur le domaine po...[+]
Après 3 jours d'attente au Havre, une des deux navettes autorisées à pénétrer sur le domaine portuaire, est venue me récupérer dans le centre. Après avoir parcouru toute la longueur du port (41 km), me voici face à un magnifique montre des mers. Un porte-conteneurs de 400 m de long et 54 m de large : le Georg Forster de la compagnie française CMA CGM. L'attente du départ continue car nous restons 2 jours sur le cargo à quai. Une attente qui m'a permis de faire connaissance avec mes 2 compagnons de traversée et d'admirer le ballet incessant des grues qui chargent les conteneurs. Il y a 19 étages de conteneurs depuis la cale jusqu'au ras du "château "( endroit où se trouve cabines, poste de pilotage, passerelle,....) Le grand moment est arrivé à 13h20 ce samedi: 3 remorqueurs nous aident à quitter le quai : une manœuvre impressionnante que j'ai pu suivre de la passerelle perchée à 56 m! Un moment très émouvant ! Toute cette attente a augmenté le bonheur du départ. 2 pilotes sont montés avec nous, exclusivement habilités à guider le cargo qu'ils doivent quitter aussitôt le large atteint. Et là stupeur, ils ne sont pas repartis en bateau comme le veut l'usage, un hélicoptère les a récupérés à l'aide d'un treuil ! Un vrai James Bond ! C'est sous un beau soleil que nous avons pris la direction du large. Ma cabine est très agréable : un lit double, un bureau, un canapé et sa table basse, salle de douche et toilettes. L'équipage des officiers est principalement roumain parlant parfaitement le français, celui des marins est philippin parlant anglais. Ils sont tous adorables et prévenants. Nous prenons nos repas dans le mess des officiers : nappe blanche, service à table. La cuisine est abondante et parfois étonnante : on peut avoir au cours du même repas des spaghettis à la carbonara et ensuite du poisson avec du riz ! Pour les petites fringales, nous avons une pièce qui nous est réservée avec tout le confort où l'on trouve thé, café, tisanes ainsi qu'une énorme boîte d'excellents gâteaux secs. Ce matin avec mes compagnons nous avons testé la salle de sport : tapis de marche, rameur, vélo, appareil de musculation. J'ai passé le reste de la journée accoudée à la balustrade de la passerelle à admirer l'océan et prendre conscience de la chance que j'avais. Cette nuit nous allons passé le "rail" d'Ouessant. C'est une autoroute virtuelle où les navires se croisent. C'est l'équivalent des "couloirs «pour les avions. C'est un endroit stratégique où l'on peut voir de nombreux navires. Je vais donc mettre le réveil à 3 h du matin pour voir ça en espérant qu'il n'y aura pas trop de brouillard. Quelques nuits suivantes, nous passons le détroit de Gibraltar. Réveil à 2h du matin, direction le poste de pilotage sur la passerelle. Nous longeons la côte marocaine laissant les navires en sens inverse longer la côte espagnole. Beaucoup de lumières de part et d'autre, nous dépassons Tanger et une heure après nous sommes en méditerranée. Dommage qu'il fasse nuit, mais c'est aussi impressionnant de croiser d'énormes cargos comme le nôtre. Nous suivons tout ce trafic sur les écrans illuminés depuis cette gigantesque cabine plongée dans le noir. La vie à bord s'écoule doucement avec son lot d'imprévus. Il a y 2 soirs, nous avons navigué sur des vagues de 6 m durant une nuit et une journée avec le vent arrière. Le cargo tanguait de gauche à droite sans arrêt. Difficile de marcher droit, descendre les escaliers était périlleux. A mon grand soulagement je n'ai pas le mal de mer ! Je dirai même plus cela m'amuse beaucoup. Je me suis endormie comme un bébé, bercée par ce tangage, saucissonnée dans ma couette au milieu de mon lit pour éviter de chuter. Bien que rythmée par les repas (7h, 12h et 19h) chaque jour était un moment unique. Rien que le fait de scruter depuis la passerelle la mer et le ciel aux couleurs toujours différentes, regarder les écrans de contrôle indiquant le trajet, la vitesse du vent, la hauteur des vagues .... Les discussions avec le commandement au sujet des prévisions, les apéros, les minis siestes bercée par les vagues ... La visite du «ventre" du cargo ...une salle des machines gigantesque, des énormes tuyaux, pistons, moteurs, le tout sous un bruit assourdissant (on nous avait fourni des bouchons anti bruit). Et voilà, la traversée est terminée. Je suis arrivée à Malte hier sous un soleil magnifique, 26 degrés, mer calme. Une expérience extraordinaire, magique, émouvante, étonnante ! L'arrivée sur Malte fut périlleuse, le vent était tel qu'il nous était impossible de rentrer dans le port. Nous sommes donc restés une journée de plus sur le bateau au large attendant que monsieur Eole veuille bien nous fiche la paix. Le lendemain nous sommes entrés dans le port de Malte, majestueusement, sans tambour ni trompette. Cet énorme cargo est venu se ranger contre le quai sans un bruit, délicatement. Impressionnant ! J'ai fait mes adieux à tout l'équipage en les remerciant de leur accueil si chaleureux. Me voici sur le quai, minuscule, à côté du cargo grâce auquel j'ai été, pendant 7 jours, la reine des mers. Une chose est certaine : dès que possible je repars ! [-]
- voir ce voyage
cargos 21/03/2017 5
Voyage en cargo vers la Réunion (Pavillon Français)
Voyage en cargo vers la Réunion (Pavillon Français)
Nous voilà de retour car le voyage s'est prolongé quatre semaines sur la fascinante île de la Ré...[+]
Nous voilà de retour car le voyage s'est prolongé quatre semaines sur la fascinante île de la Réunion. Difficile de résumer 15 jours sur le CMA-CGM Rossini ! Passage magique du canal de Suez, un rêve de petit garçon, la galopade désopilante pour découvrir la « citadelle » l'endroit ou se réfugier en cas d'attaque pirate... Deux photos décriront bien ce voyage. Bien cordialement à très bientôt je pense. [-]
- voir ce voyage
cargos 15/03/2017 Pas de notes
Voyage en cargo vers Busan
Ce fut une expérience absolument formidable. Nous tenons à souligner la gentillesse et le professi...[+]
Ce fut une expérience absolument formidable. Nous tenons à souligner la gentillesse et le professionnalisme de tout l'équipage sans exception. Les deux capitaines, les cuisines, l'entretien, les pilotes, les officiers, absolument remarquables de prévenance et d'efficacité. Nous n'avons même pas eu à porter nos bagages.... à peine les toilettes s'étaient bouchées la première semaine que notre cabine fut immédiatement changée en moins d'une heure. Nous avons eu accès a tout le navire sans restriction, autant qu'on le désirait, les moteurs, le bridge, le pont, partout... Sauf la nuit et durant les deux jours de mauvais temps, pas de pont !!!! Et toutes les explications !!!! Les escales de Dubaï et Tianjin furent super bien préparées par les agents de la compagnie, avec chauffeur pratiquement VIP. Shanghai fut annulée pour raison d'engorgement et Khor al Fakkan nous a accueilli dans l'enceinte du port seulement, c'est le règlement. Bref plus que des vacances, une vraie tranche de vie, les manoeuvres d'arrivée au port à 4 heures du matin sont mémorables de même que les fêtes sur le pont a avec barbecue. Ces prestations sont bien meilleures que celles d'un tour operator habituel. Alors merci à vous également pour la période de préparation. Le Zeng He est devenu une personne en lui-même avec ses bruits et ses mouvements. Et nous le reverrons avec joie. [-]
- voir ce voyage
cargos 14/03/2017 Pas de notes
voir tous les témoignages
Nos coups de coeur
Les meilleures offres du moment
voir toutes nos offres