AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
279 résultats
Bruits de coursive : Portraits de voyageurs
Accueil > Bruits de coursive > Portraits de voyageurs > Alain Bron, écrivain

Voyage en cargo en janvier 2015
Marseille New-York
sur le porte-conteneurs Hanjin San-Diego

La dernière mouture de son roman « Le monde d’en bas » (In Octavo éditions) a été rédigée sur un cargo entre Marseille et New-York en janvier 2015…. S’il se moque du cloisonnement littéraire pour le plus grand plaisir des lecteurs, ses ouvrages sont souvent sélectionnés ou primés pour leur finesse d’observation, leur humour décalé et leur scénario inattendu. 

Dans ses romans, jamais il ne juge. Les personnages mauvais ne sont pas si mauvais, et les bons ne le sont pas tout à fait. Et au moment le plus noir, le plus dramatique, se glisse un geste tendre, un trait d’esprit ou une espérance qui vient rappeler que l’humanité, si elle est loin d’être parfaite, mérite toute notre attention. 

Notre écrivain voyageur n’en est pas à son premier voyage !

Lauréat de la Bourse de l’Aventure à l’âge de seize ans, Alain BRON part seul au Sahara et en revient riche d’expériences qui marqueront toute sa vie littéraire et professionnelle. Plus tard, cadre dirigeant, puis consultant en management, il se passionnera pour la sociologie d’entreprise. Reconnu internationalement dans le domaine des organisations et des systèmes d’information, il voyage dans le monde pour rendre des expertises sur ce qui le passionne : les groupes d’hommes et de femmes devant les nouvelles technologies. Alain BRON a publié des essais, des nouvelles et des romans nommés où les lieux, les villes et les campagnes sont de véritables personnages. Il promeut par ailleurs les arts in situ et préside une compagnie théâtrale.

 Voyage Marseille – New-York, … « un de mes plus beaux souvenirs de voyages »

« C’était un rêve d’enfant. Je l’ai réalisé en janvier 2015 sur le porte-conteneurs « Hanjin San-Diego » entre Marseille et New-York. La grande disponibilité de temps, l’absence de diversion (pas de radio, pas de télé, pas d’internet, pas de téléphone), l’attention bienveillante de l’équipage m’ont permis de peaufiner un roman qui sortira quelques mois plus tard. Parce que toute mon énergie a été focalisée sur l’écriture,  « Le monde d’en-bas » (In Octavo éditions) continue de recueillir des critiques très positives. Cependant ma grande récompense, après quinze jours de navigation, a été l’arrivée à New-York. Quatre heures du matin, froid glacial, le cargo glisse lentement dans la baie d’Hudson. Passage sous le pont Verrazano illuminé, découverte des tours de Manhattan, lent virage devant la statue de la liberté, mon émerveillement se substitue au rêve et fait partie aujourd’hui de mes plus beaux souvenirs de voyages« .

Futurs projets 

Un nouveau roman en cours, des ateliers d’écriture dans les banlieues difficiles, une exposition d’arts in situ dans trois villages de l’Oise, voilà de quoi remplir les mois à venir. Voyages intellectuels, littéraires, artistiques, avec de vraies rencontres et des émotions fortes. 

Liens utiles

Bibliographie, actualités littéraire, Arts in Situ…

http://alainbron.ublog.com/

Le roman « Le monde d’en-bas »

http://alainbron.ublog.com/alain_bron_auteur/2015/07/le-monde-den-bas-in-octavo-%C3%A9ditions-2015.html