AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
288 résultats
Bruits de coursive : Voyages en cargo, pour qui ?
Accueil > Bruits de coursive > Voyages en cargo, pour qui ? > Qui voyage en cargo aujourd’hui ?

Il y a vingt ans une poignée de copains créait Mer et Voyages sur le principe de répondre à une demande bien étrange à l’époque : permettre à des personnes non professionnelles d’embarquer sur de navires de transport de marchandises… depuis l’idée à fait du chemin, dans un monde qui lui aussi fait son chemin… convergence, divergence… la voie du milieu ?

Les règles du tourisme nous imposent une certaine rigueur, ce qui est bien logique dans un monde ou garantir devient une condition dans beaucoup de domaine. Il y a encore quelques années cette omniprésence de la garantie était d’avantage entendu comme une mission par les voyagistes, que comme un « droit » au regard du consommateur. Dans ce cadre ou l’erreur se porte promptement devant les tribunaux, comment continuer à faire notre métier sans y laisser notre chemise ? Proposer des voyages en cargo à un public qui grandit est une vocation, que nous menons avec conviction. Au nom de tous ceux qui entendent et acceptent qu’un voyage reste un voyage, avec les aléas inhérents à la vocation première des navires de commerce : le transport de marchandises.

Nous en parlons chaque jour : le passager, pour bienvenu qu’il soit, n’en est pas pour autant prioritaire : les compagnies considèrent qu’il est libre d’accepter ou non leurs conditions : dates de départ et d’arrivée jamais garantie, durée du séjour à bord non garantie, durée des escales non garantie, liberté du commandant de refuser un passager sur son seul comportement et en même temps, le commandant et son équipage feront tout pour garantir sa sécurité et son confort, dans une loyauté inébranlable, un sens du devoir, un code d’honneur…

Le cargo, un voyage de luxe ?
Etude de cas.

Aux antipodes de l’attitude consumériste réclamant des garantis que les compagnies ne peuvent pas offrir, nous avons le profil « Jacques Sparo » qui part de l’idée que le voyage en cargo est une aventure pleine d’embuches, dangereuses, réservée à des hommes, des vrais et qui commencerait façon pirates de Caraïbes dans le bistrot du coin où il suffirait de payer un p’tit coup à boire à un marin languissant sa terre lointaine pour… Embarquer ». Ce temps là est bien terminé. Celui-ci s’adresse à nous effrayer par tant de luxe, il veut une bannette dans un coin, laver le pont et voyager en donnant un coup de main en cuisine. Alors que dire à notre aventurier ? Extrait d’une réponse assez récente faite à une personne cherchant un voyage entre l’Indonésie et l’Australie : « Côté luxe je vous rassure, pour ce qui est des cargos qui représentent notre cœur de métier, le luxe n’est pas de mise, même si en 20 ans on a vu la qualité des prestations cargo s’améliorer grandement, à l’image des cargos de dernière génération ! Cela-dit, en même temps que la qualité des prestations, les conditions et contraintes de ce type de voyages ont évolués également. Aujourd’hui les compagnies ne proposent plus de traversée super économique avec participation des clients aux tâches du bord par exemple. il est impossible également de se présenter au port et d’embarquer sur simple demande à l’équipage (contrainte sécuritaire et traité international). Du coup les prix ont évolué, oscillent maintenant entre 90 et 120 euros par jours avec plus de services, une convivialité toujours croissante (les commandants de bords sont moteur dans la décision de prendre ou pas des passagers, ce qui fait que les passagers sont d’avantage attendus, souhaités par les équipages). Je vous invite à consulter les commentaires de nos clients pour sentir leur expérience… /…

Et alors, qui sont nos clients ?

20 ans de bonheur …
20  ans de Tour du Monde (80, 100, 120 jours…), de traversée vers Israël avec sa voiture, de voyages vers l’Asie vers l’Amérique du Nord comme du Sud… l’Afrique !
20 ans de contacts avec tous les agents portuaires du monde entier pour faciliter l’embarquement de nos clients, Fos sur Mer, Malte, Le Havre, Hambourg, Le Cap, Malaga, Durban, Anvers, New York, Buenos Aires ….

Nos passagers ont pour trait commun qu’ils sont amoureux de la mer, de l’authentique et des rapports humains. Ils aiment ces périodes de grand calme, vivant et vibrant à l’unisson des géants des mers traçant leur route à travers les océans. Accoudés au bastingage, ils observent l’albatros, libre dans l‘azur et le dauphin qui joue avec le mastodonte dans une légèreté étourdissante…
Puis au petit matin, dans la fraicheur de l’air marin mélangé à celui de la terre des hommes qui se rapproche, ces voyageurs hors du commun, les yeux un peu gonflés par tant de vie au grand air, un café vite avalé en compagnie des hommes qui travaillent ; ils se préparent à vivre la manœuvre… Les lumières froides du port se rapprochent, la pilotine ballotée par la vague du monstre touche la coque… Tout s’enchaine, chaque geste est précis… expérience.
Qui aurait cru qu’il se passe tant de choses.
Durban s’ouvre enfin. Le temps d’une escale, c’est l’Afrique, la vraie, qui attend notre voyageur.

Le sens et la culture du service
Chez Mer et Voyages nous consacrons tout le temps qu’il faut à nos clients pour valider un projet, orienter le futur passager dans sa préparation, lui donner les moyens d’évaluer personnellement si les conditions de vie qu’il va s’imposer sont compatibles avec ses aspirations. Il arrive que nous dissuadions un client… un comble pour un commerçant ! Une fois bien au clair sur son choix, commence la partie coordination avec la compagnie et les différents prestataires de son voyage.  Nous ne garantissons que ce que nous pouvons garantir : le sérieux de l’approche, une assistance dévoué, une écoute subtile…