AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
270 résultats
Les points forts
La Géorgie du Sud et l'Antarctique en 1 seul voyage
Les colonies de manchots royaux par milliers
Un bateau de petite capacité
Le grand continent blanc
Une escale aux îles Malouines
Autres points forts
Départ unique : 
  • 17/01/2020
Autres voyages avec la compagnie Grand Nord Grand Large
Autres voyages avec la compagnie Grand Nord Grand Large

La Grande Boucle Australe : Vers la Mer de Weddell & la Péninsule Antarctique

22 jours | A partir de 12550 €

Croisière avec guide francophone !

Voici quatre voyages en un pour découvrir les Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Shetland du Sud et la péninsule Antarctique. Cette navigation très complète combine l’observation de la faune subantarctique et la faune antarctique. Aux Malouines, nous découvrons les immenses colonies d’albatros à sourcils noirs, au nid. La proximité avec la faune, une région très peu visitée et la diversité des espèces observées rendent cette étape, incontournable. L’escale à Port Stanley et une visite du musée permet de découvrir l’histoire de la région, depuis Bougainville jusqu’au conflit dit ‘des Malouines’.

Sur l’île de Géorgie, nous découvrons d’importantes colonies d’éléphants de mer qui forment des harems et d’immenses rookeries de manchots royaux. Nous assistons également aux parades des albatros et des pétrels géants. Nous naviguons sur les traces des baleiniers (visite de l’ancienne station de Grytviken) et des expéditions d’Ernest Shackleton.

La navigation continue ensuite en direction du grand continent blanc pour aborder tout d’abord la mer de Weddell avant de traverser le détroit de Bransfield et d’atteindre les îles Shetland du Sud, des îles volcaniques qui regorgent de vie animale.

Par la suite le navire se dirigera plus au sud de la péninsule antarctique. Sur la côte ouest, le cabotage le long de la Terre de Graham jusqu’au détroit de Gerlache permet de découvrir de nombreuses colonies de manchots papous, Adélie et à jugulaire. Quant aux baleines, elles sont omniprésentes.





JOUR 1 : Départ de Paris

Vol Paris/Buenos Aires avec une escale. Nuit en vol.

JOUR 2 : Ushuaïa (Argentine)

Arrivée dans la capitale argentine de Buenos Aires et vols en continuation d’Ushuaïa. Transfert libre et nuit à l’hôtel.

JOUR 3 : Ushuaïa, capitale de la Terre de Feu

Embarquement en milieu d’après-midi. Début de croisière et présentation de l’équipe d’encadrement. Le bateau quitte la Terre de Feu, cap sur les Malouines. Première nuit en mer.

JOUR 4 : En mer

Journée de navigation. Le cycle des conférences débute par une présentation de la région et de la faune observée, ainsi que du code de conduite du visiteur antarctique suivant la réglementation IAATO (International Association of Antarctica Tour Operators). Nuit à bord.

JOUR 5 : Carcass et Saunders (Malouines)

Nous prévoyons de passer la journée entière sur la côte ouest des Malouines, la plus fascinante de l’archipel. Une randonnée le long du rivage de l’île Carcass va nous donner un aperçu des oiseaux reproducteurs avec des colonies de manchots de Magellan et papous, ainsi que des rencontres rapprochées avec des oiseaux marins, des hérons de nuit et des passereaux. En outre, sur Saunders, nous serons en mesure d’observer quatre espèces de manchots en période de reproduction (papou, royal, Magellan et gorfou) des albatros à sourcils noirs et des cormorans royaux. Nuit à bord.

JOUR 6 : Port Stanley (Malouines)

Arrivée à Port Stanley, capitale des Malouines. Découverte de cette ville construite en 1844, avec ses maisons aux couleurs vives et aux jardins fleuris. Nous pourrons
voir la maison du gouverneur, visiter la cathédrale Christ Church, ou découvrir le musée des îles Malouines. Ce dernier présente les différents aspects de la vie des
habitants de l’archipel jusqu’au conflit dit « des Malouines » (1982).
Nuit à bord.

JOUR 7 et JOUR 8 – En mer

Nous profitons des ponts extérieurs ou de la passerelle pour observer les nombreux oiseaux qui suivent le bateau : pétrels géants, albatros à sourcils noirs et damiers du Cap durant notre traversée vers la Géorgie du Sud.
Nuit en bateau.

JOUR 9 à JOUR 12 : Géorgie du Sud

Cabotage le long de la côte nord de la Géorgie. Nous faisons notre entrée officielle à Grytviken (lieu où se trouve la tombe de Sir Ernest Shackleton). Selon les conditions de navigation et de météo nous tenterons de débarquer sur les principaux sites de la Géorgie du Sud : Elsehul et ses larges colonies d’otaries à fourrure, la baie des îles avec Salisbury Plain et Prion Island, où nous pourrons entre autre observer les grands albatros.

Fortuna Bay, grande crique habitée par des manchots royaux et des phoques, devenue célèbre après la traversée de l’île par Sir Ernest Shackleton qui pensait trouver du secours après le naufrage de son bateau, broyé par les glaces, dans cette baie… hélas inoccupée. En fonction des conditions météo, certains pourront tenter de suivre les traces de Shackleton, et notamment la dernière partie de sa traversée, entre Fortuna Bay et Stromness (sous réserve).

St Andrews et Gold Harbour sont les plages qui rassemblent les plus importantes colonies de manchots royaux, avec plus de 150 000 couples qui alternent les périodes de pêche en mer et de nourrissage des petits. Les manchots cohabitent avec les harems d’éléphants de mer et les otaries. Nous croisons également des troupeaux de rennes, différentes espèces d’albatros, de pétrels et de manchots.

Le grand fjord de Drygalski sera la dernière escale sur l’île. Long de 14 km, à l’est de l’île, il s’est creusé aux pieds de chaînes de montagnes qui culminent à plus de
1200m. Le printemps austral est la meilleure période pour observer les combats d’éléphants de mer, les parades amoureuses des pétrels géants au nid ou encore la
becquée des jeunes manchots royaux ou papous.
Nuit en bateau.

JOUR 13 : En mer

La navigation reprend pour rejoindre les îles Orcades du Sud. Nuit à bord.

JOUR 14 : Orcades du Sud (sous réserve)

Si les conditions le permettent, débarquement sur l’île Coronation, occupée par une base argentine. Nous verrons des nids de pétrels géants à proximité de la base. Nuit en mer.

JOUR 15 : En mer

Journée de navigation. Nuit en bateau.

JOUR 16 à JOUR 18 : Exploration de la péninsule Antarctique

Si les conditions de glace nous le permettent, nous naviguerons dans la mer de Weddell où de majestueux icebergs tabulaires annonceront notre arrivée sur la côte-est de la péninsule Antarctique. Nous espérons pouvoir visiter l’île Paulet et ses nombreux manchots Adélie, puis nous poserons pied à terre sur Brown Bluff situé dans le détroit Antarctic.

Si les glaces ne nous permettent pas de naviguer en mer de Weddell, le bateau mettra d’abord le cap vers l’île Eléphant avant de naviguer dans le détroit de Bransfield entre les Shetland du Sud et la péninsule Antarctique.

Nous naviguerons vers le détroit de Gerlache et si les conditions de glace le permettent, nous pourrions même atteindre le chenal Lemaire. Vers midi le jour 18 nous mettons le cap au nord pour entamer la remontée vers Ushuaia et d’entamer la traversée du Passage de Drake.
Nuit en bateau.

JOUR 19 et JOUR 20 : En mer

Navigation vers la Terre de Feu. Le rythme des conférences reprend à bord durant ces deux journées de navigation. Nuit en bateau.

JOUR 21 : Retour en Terre de Feu

Arrivée à Ushuaia dans la matinée et débarquement. Vols de retour sur Buenos Aires et la France. Nuit en avion.

JOUR 22 : Vol de retour sur Paris

Arrivée à Paris CDG.

IMPORTANT ITINÉRAIRE


Ce programme permet de découvrir les Malouines, la Géorgie du Sud et la péninsule Antarctique à bord d’un navire d’expédition dont l’équipage est anglophone. Ceci n’est qu’un exemple d’itinéraire. Le programme définitif sera déterminé à bord par le commandant du navire et le chef d’expédition.

Nous attirons votre attention sur le fait que vous vous trouverez dans les régions les plus éloignées du monde. Aucun débarquement ne pourra être garanti. Dans ces régions, les conditions climatiques et de glace peuvent changer très vite et remettre en cause une sortie en bateau pneumatique. La priorité sera avant tout votre sécurité.

D’autre part, les Tours Opérateurs membres de l’association IAATO harmonisent les lieux d’escale en début de saison, de façon à ne pas trouver 2 bateaux sur les mêmes sites, au même moment. Une certaine souplesse est donc demandée.

NOS GARANTIES :