AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
329 résultats
Les points forts
Un invité d'honneur
Un itinéraire exceptionnel incluant l'île Blanche
100% francophone
L'observation des ours polaires
La faune particulière du Spitzberg
8 guides spécialistes de la région
Un navire conviviale de petite taille
Autres points forts
1 témoignage sdf4
Départ unique : 
  • 01/08/2018
Autres voyages avec la compagnie Grand Nord Grand Large
Autres voyages avec la compagnie Grand Nord Grand Large

Tour du Spitzberg et Île Blanche

11jours | A partir de 6400 €

 

La croisière autour du Spitzberg, à bord de notre bateau d’expédition francophone « Plancius », permet de découvrir tous les aspects de l’archipel du Svalbard, avec une faune omniprésente : ours polaire, morses, rennes, phoques et colonies de milliers d’oiseaux.

Par sa taille et sa sécurité,  « Plancius » nous permettra de faire de nombreuses escales dans des sites très rarement visités et de naviguer jusqu’aux limites de la banquise. Nous atteindrons l’Île Blanche, à l’est de l’archipel, si les conditions d’englacement le permettent !





JOUR 1 – Début du séjour


Vol Paris/Oslo. Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel.
Nuit à l’hôtel

JOUR 2 – Baie de la Croix – Ny-Ålesund – glacier du Quatorze Juillet


Vol Oslo/Longyearbyen. Accueil à l’aéroport et transfert au centre ville de Longyearbyen pour quelques heures. Embarquement sur le « Plancius » en fin d’après-midi et navigation dans l’Isfjord.

JOUR 3 – Baie de la Croix – Ny-Ålesund – glacier du Quatorze Juillet


Le bateau met le cap au nord, le long de la côte ouest, pour atteindre la baie de la Croix en matinée. Sortie en bateau pneumatique le long du glacier du Quatorze Juillet, cartographié durant l’expédition d’Albert 1er de Monaco, surnommé le « Prince des mers ». Le Prince Albert 1er entreprend 5 campagnes d’exploration et de cartographie au Spitzberg, entre 1898 et 1907, adaptant son yacht « Princesse Alice II » à la navigation dans les glaces (installation d’un nid de pie à mi-hauteur du petit mât de hune, laboratoires océanographiques protégés) ce qui lui fera écrire : « J’ai rempli mes yeux et mon esprit du charme de cette contrée en m’arrêtant partout où je pouvais glaner une impression ». Les différents versants des montagnes sont couverts de plantes en pleine floraison. Nous aurons de grandes chances d’apercevoir des renards arctiques à proximité des falaises où viennent nicher les mouettes tridactyles et les guillemots de Brünnich. Dans l’après-midi, visite de l’ancienne cité minière de Ny-Ålesund, devenue centre de recherche polaire.

JOUR 4 – Smeerenburg – glacier Monaco


Nous continuons notre circumnavigation en organisant les étapes compte tenu de la météorologie, des conditions de mer et de glace et des centres d’intérêt : plages où les morses viennent se reposer, reste de banquise hivernale où les ours guettent leur proie, falaises à oiseaux ou encore sites historiques révélant l’épopée de la chasse à la baleine ou la vie des trappeurs. L’ours sera pratiquement omniprésent, d’autant qu’il est entièrement protégé dans l’archipel du Svalbard. Visite de la plus importante station baleinière du Spitzberg, Smeerenburg, datant du XVIIe siècle, sur l’île d’Amsterdamoya. Beaucoup de vestiges de la chasse à la baleine sont encore présents. La navigation continue vers le glacier de Monaco et son magnifique front de plusieurs kilomètres. Des milliers de mouettes tridactyles viennent se nourrir près du front glaciaire. Il est également possible d’apercevoir des ours polaires.

JOUR 5 et JOUR 6 – Progression vers le nord


Le bateau met le cap vers le 80e degré de latitude nord. Nous pourrons sans doute voir des morses à Moffen. L’île est une réserve naturelle et les débarquements sont interdits. Le bateau doit garder une distance de sécurité de 300 mètres autour du rivage. Navigation vers la banquise et, si les conditions de glace et de météo le permettent, nous atteindrons l’archipel des « 7 îles » où il est possible d’observer des morses mais aussi des ours polaires.

JOUR 7 à JOUR 9 – Détroit d’Hinlopen ou cap à l’est


Selon les conditions de glace, le bateau continue sur la côte nord en direction de l’île Blanche, ou emprunte le détroit d’Hinlopen. La banquise à la dérive est présente presque en permanence dans ce détroit. Nous pourrions donc être amenés à assister au spectacle de l’étrave se faufilant entre les plaques de glace. Dans le détroit se trouve une immense colonie de guillemots de Brünnich, dans la falaise d’Alkefjellet. C’est également un endroit propice pour y rencontrer des ours à la recherche de phoques sur la banquise. A tout moment, l’ours peut être observé. Escale prévue sur la plage de Barents avec sa toundra abritant des centaines de rennes, d’oies et de bernaches. Nous découvrirons les plages d’Augustabukta, l’île de Barentsöya, la baie de Diskobukta où niche une importante colonie de mouettes tridactyles et l’archipel de Tusenoya et ses nombreuses colonies de morses.

JOUR 10 – Hornsund et Bellsund


Durant les deux dernières journées nous faisons escale dans la baie de Hornsund et ses quatorze glaciers, dominée par le mont Hornsund qui culmine à 1431m et a donné le nom de « montagnes pointues » à la région. Arrêt dans le fjord Van Keulen, ancien lieu de chasse dans la baie de la Recherche (du nom du navire français qui naviguait dans les parages en 1837).

JOUR 11 – Retour sur Longyearbyen


Débarquement en début de matinée à Longyearbyen. Transfert en bus jusqu’au centre ville. Possibilité de découvrir le musée du Svalbard. Transfert à l’aéroport et vol pour Oslo et Paris.

1 images
Témoignage de Paloma
Publié le 29/08/2017 qsdq4
Ceci est la moyenne des notes ci-desssous
Accueil et qualité de l'information fournie par Mer et Voyages : 4/5
Accueil de l'équipage : 3/5
Etat et entretien des cabines : 5/5
Qualité des repas : 4/5
Qualité de l'itinéraire : 5/5
Qualité de l'excursion : 4/5
Ambiance à bord : 4/5
Ce voyage a t-il tenu toutes ses promesses ? : 5/5

Encore un beau voyage qui nous en a mis plein les yeux. Le temps était avec nous : de belles photos à la clé. La chance était avec nous : le seigneur de l'Arctique, l'Ours, tant recherché et finalement trouvé à plusieurs reprises. Les morses, les renards polaires, les rennes, les baleines, tous les oiseaux, les phoques, étaient au rendez-vous. Un grand merci au capitaine, qui a su changer son cap à plusieurs reprises pour justement nous permettre d'admirer ces superbes animaux, tout en les respectant. A aucun moment, ils n'ont été perturbés par notre approche. Un grand merci à toute l'équipe d'expédition qui nous a fascinés lors de ses conférences en faisant part de leurs immenses connaissances sur le monde arctique. Merci aussi pour leur disponibilité, leur gentillesse. Merci également à Erik Orsenna qui nous a captivés lors de ses interventions.
Bref un moment inoubliable.
NOS GARANTIES :