AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
288 résultats
Les points forts
Des invités d'honneur
Un itinéraire exceptionnel
L'observation des ours polaires
Une croisière expédition francophone
La faune particulière du Spitzberg
8 guides spécialistes de la région
Un navire conviviale de petite taille
Autres points forts
2 témoignages Pas de note pour ce voyage
Départ unique : 
  • 01/08/2017
Autres voyages avec la compagnie Grand Nord Grand Large
Autres voyages avec la compagnie Grand Nord Grand Large

Tour du Spitzberg et Île Blanche

11jours | A partir de 6300 €

medaillon« Je suis fou de bateaux et fou de livres; comme l’île, je suis nomade. Je navigue, d’un morceau de terre à un autre, d’un livre à l’autre, d’une langue à une autre. Je suis de plus en plus frappé par la similitude entre le fait d’écrire  » il était une fois  » et celui de hisser la voile » Erik Orsenna, académicien

Nous l’attendions avec impatience, Monsieur Erik Orsenna sera bien présent sur la croisière du Spitzberg et île blanche version 2017 !

Il sera forcément question d’ours polaires et de climat, de spectaculaires lumières et de Bélougas, cette croisière polaire déjà exceptionnelle par son itinéraire devient un évènement sensible par la présence d’Erik Orsenna… Cet académicien qui pris le 17e fauteuil, celui de feu Jacques Yves Cousteau, ajoutera sa poésie, sa tempérance, sa lecture… Un avant gout ? https://youtu.be/OaTdKXfCfpY





JOUR 1 – Début du séjour


Vol Paris/Oslo. Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel.
Nuit à l’hôtel

JOUR 2 – Baie de la Croix – Ny-Ålesund – glacier du Quatorze Juillet


Vol Oslo/Longyearbyen. Accueil à l’aéroport et transfert au centre ville de Longyearbyen pour quelques heures. Embarquement sur le « Plancius » en fin d’après-midi et navigation dans l’Isfjord.

JOUR 3 – Baie de la Croix – Ny-Ålesund – glacier du Quatorze Juillet


Le bateau met le cap au nord, le long de la côte ouest, pour atteindre la baie de la Croix en matinée. Sortie en bateau pneumatique le long du glacier du Quatorze Juillet, cartographié durant l’expédition d’Albert 1er de Monaco, surnommé le « Prince des mers ». Le Prince Albert 1er entreprend 5 campagnes d’exploration et de cartographie au Spitzberg, entre 1898 et 1907, adaptant son yacht « Princesse Alice II » à la navigation dans les glaces (installation d’un nid de pie à mi-hauteur du petit mât de hune,laboratoires océanographiques protégés) ce qui lui fera écrire : « J’ai rempli mes yeux et mon esprit du charme de cette contrée en m’arrêtant partout où je pouvais glaner une impression ». Les différents versants des montagnes sont couverts de plantes en pleine floraison. Nous aurons de grandes chances d’apercevoir des renards arctiques à proximité des falaises où viennent nicher les mouettes tridactyles et les guillemots de Brünnich. Dans l’après-midi, visite de l’ancienne cité minière de Ny-Ålesund, devenue centre de recherche polaire.

JOUR 4 – Smeerenburg – glacier Monaco


Nous continuons notre circumnavigation en organisant les étapes compte tenu de la météorologie, des conditions de mer et de glace et des centres d’intérêt : plages où les morses viennent se reposer, reste de banquise hivernale où les ours guettent leur proie, falaises à oiseaux ou encore sites historiques révélant l’épopée de la chasse à la baleine ou la vie des trappeurs. L’ours sera pratiquement omniprésent, d’autant qu’il est entièrement protégé dans l’archipel du Svalbard. Visite de la plus importante station baleinière du Spitzberg, Smeerenburg, datant du XVIIe siècle, sur l’île d’Amsterdamoya. Beaucoup de vestiges de la chasse à la baleine sont encore présents. La navigation continue vers le glacier de Monaco et son magnifique front de plusieurs kilomètres. Des milliers de mouettes tridactyles viennent se nourrir près du front glaciaire. Il est également possible d’apercevoir des ours polaires.

JOUR 5 et JOUR 6 – Progression vers le nord


Le bateau met le cap vers le 80e degré de latitude nord. Nous pourrons sans doute voir des morses à Moffen. L’île est une réserve naturelle et les débarquements sont interdits. Le bateau doit garder une distance de sécurité de 300 mètres autour du rivage. Navigation vers la banquise et, si les conditions de glace et de météo le permettent, nous atteindrons l’archipel des « 7 îles » où il est possible d’observer des morses mais aussi des ours polaires.

JOUR 7 à JOUR 9 – Détroit d’Hinlopen ou cap à l’est


Selon les conditions de glace, le bateau continue sur la côte nord en direction de l’île Blanche, ou emprunte le détroit d’Hinlopen. La banquise à la dérive est présente presque en permanence dans ce détroit. Nous pourrions donc être amenés à assister au spectacle de l’étrave se faufilant entre les plaques de glace. Dans le détroit se trouve une immense colonie de guillemots de Brünnich, dans la falaise d’Alkefjellet. C’est également un endroit propice pour y rencontrer des ours à la recherche de phoques sur la banquise. A tout moment, l’ours peut être observé. Escale prévue sur la plage de Barents avec sa toundra abritant des centaines de rennes, d’oies et de bernaches. Nous découvrirons les plages d’Augustabukta, l’île de Barentsöya, la baie de Diskobukta où niche une importante colonie de mouettes tridactyles et l’archipel de Tusenoya et ses nombreuses colonies de morses.

JOUR 10 – Hornsund et Bellsund


Durant les deux dernières journées nous faisons escale dans la baie de Hornsund et ses quatorze glaciers, dominée par le mont Hornsund qui culmine à 1431m et a donné le nom de « montagnes pointues » à la région. Arrêt dans le fjord Van Keulen, ancien lieu de chasse dans la baie de la Recherche (du nom du navire français qui naviguait dans les parages en 1837).

JOUR 11 – Retour sur Longyearbyen


Débarquement en début de matinée à Longyearbyen. Transfert en bus jusqu’au centre ville. Possibilité de découvrir le musée du Svalbard. Transfert à l’aéroport et vol pour Oslo et Paris.

5 imagesimageimageimageimage
Témoignage de Marie et Bernard
Publié le 08/09/2015Pas de note pour ce voyage
"Le tour du Spitzberg et de l'Ile Blanche" a rencontré toutes nos attentes. Ma compagne, toujours curieuse, n'a pu cacher son émerveillement face à cette nature où l'Homme ne peut rester que muet. Pour moi-même passionné des Pôles - dans les livres jusqu'à avant ce voyage - cela fût la découverte de la banquise, des glaciers, de magnifiques fronts de glace, d'un navire se faufilant par moments dans une banquise à 75%. Pour tous deux, un émerveillement au quotidien le temps de cette navigation autour de l'archipel du Svalbard. Le « Plancius », un magnifique navire océanographique à l'origine, convient parfaitement à une telle navigation. Ours, rennes, morses, renards arctiques, sternes étaient au rendez-vous ! L'encadrement par l'équipe d'animation a été exceptionnel: nous avons reçu de très nombreuses informations sur la faune, la flore, l'histoire, la géologie, la banquise et le climat. Jean Jouzel nous a éclairés sur les enjeux de la prochaine conférence de Paris sur le climat. Un équipage inspirant la plus grande confiance. Un des plus beaux voyages de notre vie !
Marie et Bernard
1 images
Témoignage de bernardb
Publié le 01/09/2015Pas de note pour ce voyage
Ce n'est certainement pas un voyage à consommer en touriste. C'est une expérience à vivre qui doit correspondre si possible à un rêve, une attente de longue date. C'était mon cas et l'expédition m'a totalement comblé. Le parcours, parfois arrangé en temps réel en fonction des conditions, a été extraordinaire, les guides cumulaient compétences scientifiques, expérience, sérieux ne négligeant rien en matière de sécurité, disponibilité et bonne humeur ; le personnel de bord associait discrétion et gentillesse.
L'alternance débarquement ou sortie en zodiac / conférences est une très bonne solution et ne laisse aucun temps mort.
L'organisation globale a été sans faille de Paris au bateau et retour. Seul le parcours retour vers Paris nous a semblé long (2 escales et une petite nuit d'hôtel) mais peut-être n'y a-t-il pas d'autre solution.
Bref, vous l'avez compris j'ai été enchanté dans tous les sens du terme : c'est magique !
NOS GARANTIES :