AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
288 résultats
Les meilleures offres du moment
Nos coups de coeur
Nos derniers témoignages
Voyage en cargo de Fos sur Mer vers New York
Voyage ravissant de Fos à NYC en 14 jours à bord du PC CMA-CGM FLORIDA commandé par le capitaine A...[+]
Voyage ravissant de Fos à NYC en 14 jours à bord du PC CMA-CGM FLORIDA commandé par le capitaine Alexandru Babu. Pour qui aime la "marmar", la navigation, mais aussi l'acier et le bruit et chez qui l'ennui fait place à la contemplation, c'est idéal. Ambiance professionnelle et bienveillante, équipage parfait et disponible. Accessibilité aux plages avant/arrrière, aux balcons ainsi qu'en passerelle où la discrétion s'impose, cela va de soi. Cabines plutôt luxueuses et adaptées à qui aime lire, écrire, dessiner. Une traversée de l'Atlantique donc riche en relations humaines, riche en inspirations et riche en humilité. [-]
- voir ce voyage
cargos 16/04/2017 5
Voyage à Malte, forfait tout inclus (pavillon français)
Après 3 jours d'attente au Havre, une des deux navettes autorisées à pénétrer sur le domaine po...[+]
Après 3 jours d'attente au Havre, une des deux navettes autorisées à pénétrer sur le domaine portuaire, est venue me récupérer dans le centre. Après avoir parcouru toute la longueur du port (41 km), me voici face à un magnifique montre des mers. Un porte-conteneurs de 400 m de long et 54 m de large : le Georg Forster de la compagnie française CMA CGM. L'attente du départ continue car nous restons 2 jours sur le cargo à quai. Une attente qui m'a permis de faire connaissance avec mes 2 compagnons de traversée et d'admirer le ballet incessant des grues qui chargent les conteneurs. Il y a 19 étages de conteneurs depuis la cale jusqu'au ras du "château "( endroit où se trouve cabines, poste de pilotage, passerelle,....) Le grand moment est arrivé à 13h20 ce samedi: 3 remorqueurs nous aident à quitter le quai : une manœuvre impressionnante que j'ai pu suivre de la passerelle perchée à 56 m! Un moment très émouvant ! Toute cette attente a augmenté le bonheur du départ. 2 pilotes sont montés avec nous, exclusivement habilités à guider le cargo qu'ils doivent quitter aussitôt le large atteint. Et là stupeur, ils ne sont pas repartis en bateau comme le veut l'usage, un hélicoptère les a récupérés à l'aide d'un treuil ! Un vrai James Bond ! C'est sous un beau soleil que nous avons pris la direction du large. Ma cabine est très agréable : un lit double, un bureau, un canapé et sa table basse, salle de douche et toilettes. L'équipage des officiers est principalement roumain parlant parfaitement le français, celui des marins est philippin parlant anglais. Ils sont tous adorables et prévenants. Nous prenons nos repas dans le mess des officiers : nappe blanche, service à table. La cuisine est abondante et parfois étonnante : on peut avoir au cours du même repas des spaghettis à la carbonara et ensuite du poisson avec du riz ! Pour les petites fringales, nous avons une pièce qui nous est réservée avec tout le confort où l'on trouve thé, café, tisanes ainsi qu'une énorme boîte d'excellents gâteaux secs. Ce matin avec mes compagnons nous avons testé la salle de sport : tapis de marche, rameur, vélo, appareil de musculation. J'ai passé le reste de la journée accoudée à la balustrade de la passerelle à admirer l'océan et prendre conscience de la chance que j'avais. Cette nuit nous allons passé le "rail" d'Ouessant. C'est une autoroute virtuelle où les navires se croisent. C'est l'équivalent des "couloirs «pour les avions. C'est un endroit stratégique où l'on peut voir de nombreux navires. Je vais donc mettre le réveil à 3 h du matin pour voir ça en espérant qu'il n'y aura pas trop de brouillard. Quelques nuits suivantes, nous passons le détroit de Gibraltar. Réveil à 2h du matin, direction le poste de pilotage sur la passerelle. Nous longeons la côte marocaine laissant les navires en sens inverse longer la côte espagnole. Beaucoup de lumières de part et d'autre, nous dépassons Tanger et une heure après nous sommes en méditerranée. Dommage qu'il fasse nuit, mais c'est aussi impressionnant de croiser d'énormes cargos comme le nôtre. Nous suivons tout ce trafic sur les écrans illuminés depuis cette gigantesque cabine plongée dans le noir. La vie à bord s'écoule doucement avec son lot d'imprévus. Il a y 2 soirs, nous avons navigué sur des vagues de 6 m durant une nuit et une journée avec le vent arrière. Le cargo tanguait de gauche à droite sans arrêt. Difficile de marcher droit, descendre les escaliers était périlleux. A mon grand soulagement je n'ai pas le mal de mer ! Je dirai même plus cela m'amuse beaucoup. Je me suis endormie comme un bébé, bercée par ce tangage, saucissonnée dans ma couette au milieu de mon lit pour éviter de chuter. Bien que rythmée par les repas (7h, 12h et 19h) chaque jour était un moment unique. Rien que le fait de scruter depuis la passerelle la mer et le ciel aux couleurs toujours différentes, regarder les écrans de contrôle indiquant le trajet, la vitesse du vent, la hauteur des vagues .... Les discussions avec le commandement au sujet des prévisions, les apéros, les minis siestes bercée par les vagues ... La visite du «ventre" du cargo ...une salle des machines gigantesque, des énormes tuyaux, pistons, moteurs, le tout sous un bruit assourdissant (on nous avait fourni des bouchons anti bruit). Et voilà, la traversée est terminée. Je suis arrivée à Malte hier sous un soleil magnifique, 26 degrés, mer calme. Une expérience extraordinaire, magique, émouvante, étonnante ! L'arrivée sur Malte fut périlleuse, le vent était tel qu'il nous était impossible de rentrer dans le port. Nous sommes donc restés une journée de plus sur le bateau au large attendant que monsieur Eole veuille bien nous fiche la paix. Le lendemain nous sommes entrés dans le port de Malte, majestueusement, sans tambour ni trompette. Cet énorme cargo est venu se ranger contre le quai sans un bruit, délicatement. Impressionnant ! J'ai fait mes adieux à tout l'équipage en les remerciant de leur accueil si chaleureux. Me voici sur le quai, minuscule, à côté du cargo grâce auquel j'ai été, pendant 7 jours, la reine des mers. Une chose est certaine : dès que possible je repars ! [-]
- voir ce voyage
cargos 21/03/2017 5
Voyage en cargo vers la Réunion (Pavillon Français)
Voyage en cargo vers la Réunion (Pavillon Français)
Nous voilà de retour car le voyage s'est prolongé quatre semaines sur la fascinante île de la Ré...[+]
Nous voilà de retour car le voyage s'est prolongé quatre semaines sur la fascinante île de la Réunion. Difficile de résumer 15 jours sur le CMA-CGM Rossini ! Passage magique du canal de Suez, un rêve de petit garçon, la galopade désopilante pour découvrir la « citadelle » l'endroit ou se réfugier en cas d'attaque pirate... Deux photos décriront bien ce voyage. Bien cordialement à très bientôt je pense. [-]
- voir ce voyage
cargos 15/03/2017 Pas de notes
Voyage en cargo vers Busan
Ce fut une expérience absolument formidable. Nous tenons à souligner la gentillesse et le professi...[+]
Ce fut une expérience absolument formidable. Nous tenons à souligner la gentillesse et le professionnalisme de tout l'équipage sans exception. Les deux capitaines, les cuisines, l'entretien, les pilotes, les officiers, absolument remarquables de prévenance et d'efficacité. Nous n'avons même pas eu à porter nos bagages.... à peine les toilettes s'étaient bouchées la première semaine que notre cabine fut immédiatement changée en moins d'une heure. Nous avons eu accès a tout le navire sans restriction, autant qu'on le désirait, les moteurs, le bridge, le pont, partout... Sauf la nuit et durant les deux jours de mauvais temps, pas de pont !!!! Et toutes les explications !!!! Les escales de Dubaï et Tianjin furent super bien préparées par les agents de la compagnie, avec chauffeur pratiquement VIP. Shanghai fut annulée pour raison d'engorgement et Khor al Fakkan nous a accueilli dans l'enceinte du port seulement, c'est le règlement. Bref plus que des vacances, une vraie tranche de vie, les manoeuvres d'arrivée au port à 4 heures du matin sont mémorables de même que les fêtes sur le pont a avec barbecue. Ces prestations sont bien meilleures que celles d'un tour operator habituel. Alors merci à vous également pour la période de préparation. Le Zeng He est devenu une personne en lui-même avec ses bruits et ses mouvements. Et nous le reverrons avec joie. [-]
- voir ce voyage
cargos 14/03/2017 Pas de notes
Voyage en cargo vers Jebel Ali
Hambourg, deux heures du matin, 5 janvier 2017 La passerelle est plongée dans le noir. On entend à...[+]
Hambourg, deux heures du matin, 5 janvier 2017 La passerelle est plongée dans le noir. On entend à peine, très assourdi, le moteur ronronner à 150 m derrière nous. Les quatre pilotes ont rejoint le capitaine et les 5 officiers qui préparent le départ du Benjamin Franklin. Des chuchotements, des conversations à voix très basse, en anglais, en allemand, en croate, coupés par moment par l'intrusion crachotante de la VHF, dans la pâle lueur apportée par les éclairages du port, donnent une ambiance grave de concentration, de sérieux, comparable à celle d'une cérémonie à laquelle nous serions invités sans en connaître encore le déroulement. Et puis, les voix se font plus rares, passant du ton de la discussion à celui des décisions ; la voix du pilote principal se détache, à laquelle répond comme en écho ..... ( suite sur le blog ci-dessous) http://philoupi.blogspot.in/2017/01/depart.html#more Libellé : Les Indes en cargo [-]
- voir ce voyage
cargos 13/02/2017 4
Voyage en cargo vers Saint Martin
J'ai effectué la traversée de 10 jours du Havre à Saint-Martin dans les Antilles Françaises. Ce...[+]
J'ai effectué la traversée de 10 jours du Havre à Saint-Martin dans les Antilles Françaises. Ce fut une magnifique expérience que je recommande à tous ceux qui aiment l'aventure, les voyages et le calme ! Au début, il faut bien sûr s'habituer à cette nouvelle vie mais plus les jours passent et plus le plaisir augmente. L'équipage a été très agréable, en particulier l'officier en chef et le team philippin. Le temps a passé très vite et c'est avec un petit pincement au coeur que j'ai vu le cargo s'éloigner pour poursuivre son voyage. Un seul regret, je n'ai vu que peu d'animaux durant toute la traversée mais cela n'est la faute de personne ... [-]
- voir ce voyage
cargos 15/01/2017 4
ARANUI, croisière en Polynésie de 14 jours/13 nuits
ARANUI, croisière en Polynésie de 14 jours/13 nuits
Superbe croisière en cette fin d'année 2016. Beau temps, belle mer...Un voyage sans histoire. Dé...[+]
Superbe croisière en cette fin d'année 2016. Beau temps, belle mer...Un voyage sans histoire. Découverte, par la mer, d'îles magnifiques aux paysages divers, sublimes. Nous nous attardons, à chaque escale, à regarder le va et vient des grues, des élévateurs, des barges, l'arrivée des denrées, le déchargement des containers et,tous ces gens qui attendent leurs commandes , surtout en cette période de fin d'année. A terre, nous sommes toujours accueillis chaleureusement par des mots de bienvenue, des sourires, une fleur de tiaré, un collier, des fruits, des gâteaux, des chants, des danses. Chaque guide nous parle amoureusement de son île, prend plaisir à nous faire découvrir les us et coutumes de son peuple et, nous emmène dans des endroits merveilleux, des sites remarquables. Nous y découvrons l'artisanat local (tiki, tapa, paréo, sculptures, perles...), prenons le temps d'échanger avec les locaux et de "plonger dans la grande bleue". A bord, rien ne manque. Tous sont à nos petits soins et ne manquent jamais une occasion de nous faire plaisir, divertir, étonner. A la fois serveur, musicien, chanteur, guide, animateur.... Des activités, des conférences, des soirées festives...Une organisation sans faille. Merci à vous tous (Tino, John, Yannick, Tatiana, Nahau, Nai, Jacob...). Bon vent, bonne mer. Bonne année 2017. [-]
- voir cette croisière
croisières 09/01/2017 5
Voyage en cargo vers le Guatemala (Pavillon Français)
Bonjour , sur mon blog je raconte jour après jour ce beau voyage, transat20162017.blogspot.fr cord...[+]
Bonjour , sur mon blog je raconte jour après jour ce beau voyage, transat20162017.blogspot.fr cordialement, Béatrice Gendrot Fabre [-]
- voir ce voyage
cargos 07/01/2017 4
Voyage en cargo vers les grands ports européens (Pavillon français)
J'ai eu le grand plaisir d'effectuer fin août début septembre 2016 le circuit des grands ports eur...[+]
J'ai eu le grand plaisir d'effectuer fin août début septembre 2016 le circuit des grands ports européens à bord du Christophe Colomb. Ce fut pour moi un séjour de découvertes passionnant. Je n'étais jamais entrée dans un port. C'est un monde incroyable, des boites de toutes les couleurs partout, d'énormes cargos, une activité de ruche qui ne s'interrompt pas, où l'on a du mal depuis le bateau à voir les hommes qui travaillent à terre. Et la vision à peine croyable pour moi, du port automatisé de Rotterdam. La découverte, grâce à un équipage très sympathique, de la navigation. L'arrivée de nuit dans à Anvers, que j'ai pu observer depuis la passerelle , est une expérience inoubliable. J'avais emmené des livres... ils ont voyagé mais n'ont pas été lus. J'ai regardé presque toutes les montées des pilotes à bord du cargo. Ce circuit où les arrêts sont fréquents, m'a permis de découvrir un monde que je ne connaissais pas. J'ai vraiment eu à presque chaque minute à découvrir, à observer à l'oeil, à la jumelle, à photographier et à échanger. A ce propos, vraiment merci à l'équipage, qui parle de son travail, explique, montre. Une cabine de rêve sur ce cargo avec un petit pont, poste d'observation extraordinaire. L'arrêt à Felixstow donne la sensation que le cargo s'est arrêté dans un port de plaisance ( ma cabine était à tribord et le cargo accosté à babord). Le confort à bord : la bibliothèque, la vidéothèque de l'équipage m'étaient ouvertes. Côté technique j'ai été autorisée à utiliser la buanderie aussi. J'ai pu descendre à Anvers et à Hambourg. Au total, pour moi une belle expérience qui m'a permis de multiples découvertes. Merci donc à Mer et Voyages qui permet une préparation aisée du voyage et à l'équipage du Christophe Colomb que je salue. BONNE ANNEE 2017 A TOUS [-]
- voir ce voyage
cargos 03/01/2017 5
Voyage à Malte, forfait tout inclus (pavillon français)
Voyage sur le Corte Real. Une expérience intéressante. Equipage mixte: croates et philippins; lang...[+]
Voyage sur le Corte Real. Une expérience intéressante. Equipage mixte: croates et philippins; langue véhiculaire anglais. Les marins sont un peu des taiseux, mais quand la glace est brisée ce sont des gens très agréables. Ne pas hésiter à passer du temps sur le '"bridge" avec le personnel de quart, il a parfois du temps de libre pour discuter et raconter la vie de marin. Sinon, commandant très ouvert, laissant livre accès à la salle de pilotage et au pont extérieur. Accès restreint à la salle des machines, pour des raisons assez évidentes après l'avoir visitée. Ne pas oublier de prendre de la lecture, et éventuellement de la musique pour passer le temps. [-]
- voir ce voyage
cargos 01/01/2017 Pas de notes
Voyage en cargo vers l’Israël
Voyage en cargo vers l’Israël
Vie et vis à bord de Salerne à Ashdod Ca y est j'y suis ! Embarqué ! Date avancée de 8 jours pu...[+]
Vie et vis à bord de Salerne à Ashdod Ca y est j'y suis ! Embarqué ! Date avancée de 8 jours puis un jour de retard. Et un voyage trop vite passé ! Finalement 6 jours de bateau en raison d'une escale escamotée et d'une inversée. Qu'est-ce qu'on fait pendant 6 jours? On ouvre ses yeux, ses oreilles, son nez parfois malgré soi! Tout de suite des odeurs inhabituelles : Celles du fuel, celles des pneus neufs des centaines de voitures rangées dans les cales, celles plus agréables de la cuisine qui annoncent un bon repas... Beaucoup de bruits : Le ronron du moteur, le bruit des souffleries, les pas dans les coursives, les ordres donnés par talkie-walkie, le rire des mouettes qui suivent le bateau ... Parfois on distingue le bruit de la vague d'étrave... Beaucoup de temps passé à regarder : - l'horizon, les côtes, les bateaux, les marins, les manoeuvres... - les étoiles, posté sur le pont supérieur, j'ai reconnu la grande ourse, et comme dans un jeu de piste j'ai retrouvé : la polaire, la petite ourse, Cassiopée, Pégase... et la voie lactée qui donne le vertige de l'infini ... - le débarquement, l'embarquement des voitures, - le lever et le coucher du soleil, la lune... S'asseoir et lire ! - S'assoir et écouter de la musique sans rien faire d'autre que d'écouter de la musique: mention spéciale pour les variations Goldberg (Bach) devant l'immensité de la mer : expérience fusionnelle d'appartenance à la création. S'assoir et ne rien faire pour retrouver l'ici, le maintenant, s'ouvrir à plus grand que moi, se relier à l'humanité, la mienne, la vôtre ... S'assoir et manger... A 8h, 11h, 18h avec Walter, Tina et Peter, les autres passagers. C'est John le stewart Philippin qui s'occupe de nous. Aldo le cuisinier est italien ! J'écris... Je me raconte... 6 jours c'est trop vite passé ! Shalom Salam ! Je viens de débarquer à Ashdod ! [-]
- voir ce voyage
cargos 23/12/2016 4
Voyage en cargo de Dunkerque vers Le Havre
bonjour ce voyage est une belle expérience Accueil sympa le premier jour, visite guidée, héber...[+]
bonjour ce voyage est une belle expérience Accueil sympa le premier jour, visite guidée, hébergement de bonne qualité tout comme les repas, accès au poste de pilotage donc aux manoeuvres ,accès à la salle des machines, balades sur pourtour du cargo (un petit km), équipage disponible si besoin ou question... bref, rien à redire, j'ai apprécié 2 petites choses que Mer et Voyage devraient faire savoir aux postulants peut être: -les ports qui accueillent les cargos sont toujours éloignés des villes 20 ou 30km , ce qui complique ou rend très difficiles ci ou onéreuses (taxi) les visites de celles ci -le"touriste" est seul ,le personnel fait son job sur le cargo et n'a pas à s occuper de nous Pour ma part j avais prévu 5 livres , des carnets de dessin. et j'ai trouvé abord une salle de musculation et une guitare !Pas de tv ni wifi ni radio ce qui n'est pas un drame mais autant le savoir Un voyage cargo n'est pas une croisière, c'est son charme!! je me répète: très bonne expérience pour moi , bravo d'offrir cette possibilité Mer et voyage peut communiquer mon tel. (que vous avez)si besoin à une personne désireuse d'en savoir plus Donc merci à votre organisation et tout spécialement à Morgane qui fait preuve de patience et gentillesse ! michel Guillaud [-]
- voir ce voyage
cargos 15/12/2016 5
Voyage en cargo au départ de Callao, Pérou
24 jours à bord, de Callao à Rotterdam. Un long bail pour une première expérience, surtout lorsq...[+]
24 jours à bord, de Callao à Rotterdam. Un long bail pour une première expérience, surtout lorsque vous êtes le seul passager à bord. Mais au final, pas une seconde d'ennui. Caboter le long de la cote sud-américaine, passer l'Equateur, traverser Panama? Autant de plaisirs euphorisants. Puis les douze jours de mer entre Carthagène et Rotterdam sont l'occasion unique de (re)découvrir la valeur du temps. Les passages à horaires stricts au mess (ah, le charme du dîner à 17h30!), le changement d'heure quasiment toutes les deux nuits structurent la journée. Salle de sport au réveil, passage sur la passerelle pour le petit café de la matinée et celui de l'après-midi, visite des machines et découverte de l'équipage, longs face-à-face avec la mer, tenue d'un blog (texte, photos). Cerise sur le gateau, le cuisinier (philippin) n'était pas dénué de qualités, même si les menus étaient monotones. Dernier maillon d'un lent retour de Nouméa vers l'Europe (trois mois), ce passage en haute mer fut un épilogue à la hauteur de mes attentes. [-]
- voir ce voyage
cargos 07/12/2016 4
Voyage en cargo vers Saint Martin
Le Havre- Philipsbourg sur le CC Cayenne, octobre 2016. Arrivés au bout de 9 jours, nous aurions v...[+]
Le Havre- Philipsbourg sur le CC Cayenne, octobre 2016. Arrivés au bout de 9 jours, nous aurions vraiment aimer continuer ce séjour hors du temps : pas d'internet, pas de téléphone, seulement les ciels changeants et la mer, un régal... Nous avons déjà envie de repartir. Le bateau est très confortable, malgré une odeur de fuel persistante. La cabine est grande et agréable, avec une super literie qui n'est pas malvenue quand la mer secoue, car elle secoue par gros temps, malgré la taille du bateau ! L'équipage semble a priori réservé mais en réalité il est très attentif à notre bien-être et répond sans se lasser aux questions, pendant la visite guidée des machines ou en dehors. Merci en particulier au Second, francophone, dont nous n'avons pas réussi à user la patience. Au bout de deux jours, on se promène presque partout et on se sent chez soi, on monte consulter les cartes et observer les instruments, on trouve des coins assez confortables à l'extérieur, surtout à l'avant où le bruit des machines disparaît. On peut y passer des heures à guetter les poissons volants en toute tranquillité. On croise les autres passagers, qu'on retrouve avec plaisir aux repas (corrects). Il n'y a pas en revanche de pièce commune pour se retrouver et discuter à l'intérieur, ni de boutique. C'est un cargo, après tout. [-]
- voir ce voyage
cargos 04/12/2016 4
Voyage en cargo au départ de Malte vers Rotterdam (Pavillon Français)
Voyage en cargo au départ de Malte vers Rotterdam (Pavillon Français)
Malte-Rotterdam. Sept-Oct. 2016. Mon 3ème voyage en cargo et 1er sur un navire battant pavillon fr...[+]
Malte-Rotterdam. Sept-Oct. 2016. Mon 3ème voyage en cargo et 1er sur un navire battant pavillon français. Le CMA-CGM Rossini est un navire d'un peu plus d'une douzaine d'année. L'intérieur est rutilant. 277m de long par 40m de large... Aide précieuse de l'agent CMA-CGM à Malte qui vient me chercher à mon hôtel de Lavalette vers 2h du matin pour m'amener au navire à Malta Freeport (15 km). Équipage philippin et indien, officiers philippins et français. Excellent accueil et très grande disponibilité de tous. Conditions météo exceptionnellement bonnes, tee-shirt jusqu'à Rotterdam ! Houle maximale de moins de 2 mètres. Accès libre à la passerelle à la simple condition de se faire discret et de ne pas poser de questions pendant les manoeuvres. Une passagère australienne est déjà à bord pour un Singapour-Tilbury (GB). Intérêts : Malte où je devais rester 3 jours (séjour écourté, le navire étant en avance), détroit de Messine, détroit de Gibraltar et détroit du Pas-de-Calais, plus quelques escales dont celle de Salerno (magnifique) au sud-est de Naples et Tilbury, sur la Tamise. Et la mer, bien sûr... Merci à l'équipe de Mer & Voyages et à bientôt j'espère. [-]
- voir ce voyage
cargos 17/11/2016 Pas de notes
La Méditerranée Occidentale en Clippers
La Méditerranée Occidentale en Clippers
Très bel itinéraire océano-méditerranéen, avec des spots fabuleux : Bonifacio, le détroit de G...[+]
Très bel itinéraire océano-méditerranéen, avec des spots fabuleux : Bonifacio, le détroit de Gibraltar, la remontée du Tage en arrivant à Lisbonne au petit matin. Magnifique voilier, équipage très disponible, possibilité d'aller et venir très librement en dehors des manoeuvres aux ports, voiles pas seulement symboliques, gastronomie au top (chef extraordinaire). En plus chance d'avoir un bateau à moitié vide (120 passagers...). Seul bémol : très anglophone. [-]
- voir cette croisière
croisières 10/11/2016 Pas de notes
Voyage en cargo vers les grands ports européens (Pavillon français)
Voyage en cargo vers les grands ports européens (Pavillon français)
avec mon voyage en cargo vers les ports européens, j'ai réalisé un rêve : vivre la lenteur et cré...[+]
avec mon voyage en cargo vers les ports européens, j'ai réalisé un rêve : vivre la lenteur et créer un livre d'artiste pendant ce tour ; quand je n'étais pas sur les ponts avec les autres passagers pour profiter de la vue et de cette expérience grandiose, j'ai peint et j'ai écrit dans le silence de ma confortable cabine : ce fut une belle expérience esthétique et un riche retour sur soi avec l'immensité à l'horizon [-]
- voir ce voyage
cargos 09/11/2016 Pas de notes
Voyage en cargo vers la Colombie (Pavillon Français)
Comment raconter un rêve ? il faut du temps , celui d'atterrir, ou plutôt, "d'amerrir" ...depuis m...[+]
Comment raconter un rêve ? il faut du temps , celui d'atterrir, ou plutôt, "d'amerrir" ...depuis mon retour de Colombie le 24 septembre je ne pense qu'à renouveler l'expérience car les 15 jours à bord ont trop vite passé et si je n'avais pas pris de retour avion "inéchangeable" j'aurais mené mon voyage à bord du "Fort Sainte Marie" encore plus loin via Costa Rica ! Comment raconter en quelques ligne ce que j'ai vécu et transcrit à raison que quelques heures par jour ou par nuit d'émotions diverses sur mon grand livre de voyage ? comment évoquer sans les trahir ces moments merveilleux d'osmose entre les éléments essentiels de l'univers offerts sans compter à ma rêverie ? que dire des merveilleux sourires échangés ainsi que ces moments intense d'un silence partagé où les mots se traduisent par les petites lumières joyeuses qui illuminent le regard ? comment transmettre cette sérénité, cette bienveillance, cette force, cet équilibre de l'univers une fois de retour dans le quotidien terrien ? L'écriture, l'art, la nature, l'amitié, l'amour, autant de clefs pour y arriver et retrouver cette JOIE immense que ce voyage en mer m'a apporté. Apprivoiser ce "Monstre Marin" et se laisser bercer par le "RONRON" permanent de cette énorme vaisseau, fut pour moi comme une évidence.... A peine j'ai eu posé les pieds sur le pont et rangé mes bagages dans ma jolie cabine : "J'avais 6 ans la veille de Noël !" et la certitude qu'une partie de ma vie allait "commencer"... Là, en plein milieu de cette grande quantité de ferraille, et des immenses portiques à perte de vue du port du Havre. Là au milieu de ce vacarme de cette atmosphère essentiellement masculine, Là seule malgré la foule des marins et dockers activés à charger, décharger sous les regards et les directives précises des officiers mécaniciens etc , J'ai su que ce n'était pas seulement un voyage de tourisme qui se jouait mais bien une rencontre. Là j'ai compris qu'il n'était jamais trop tard pour réaliser ses rêves et que la vie était porteuses de tout ce qu'il y avait de meilleur pour chacun ...à condition d'écouter sa VOIX intérieure , de "larguer" les peurs et de toujours reconnaître et suivre sa VOIE, (elle est souvent lactée) ...Et, partir un soir de pleine lune, après l'agitation portuaire, glisser doucement sur une mer d'huile après avoir admiré le coucher de soleil, laisser derrière soit les lumières chatoyantes du port ... Ce début prometteur ne s'est jamais démenti ...Merci à tous , Merci la VIE ... Pour ce qui est du quotidien du voyage ? .... à suivre ... mon livre de bord regorge de ces moments uniques ! [-]
- voir ce voyage
cargos 05/11/2016 4
Voyage en cargo vers New York (pavillon français)
C'est mon sixième voyage en cargo. Le troisième si on veux car trois d'entre eux étaient des voya...[+]
C'est mon sixième voyage en cargo. Le troisième si on veux car trois d'entre eux étaient des voyages courts en mer Baltique, mer du Nord et océan Indien. Et deux plus longs il y a pas mal d'années. Gdańsk-Guayaquil et Le Havre-Shanghai retour Singapour. C'est toujours aussi déroutant. L'arrivée sur le bateau, si grand qu'entre les grues on n'arrive pas à le voir entier ; l'accueil, l'adaptation à la vie à bord. tout le monde a déjà dû raconter cela. Ce qui m'a frappé, en revanche, est lié à la sécurité. Lors de mes précédents voyages, j'ai l'impression qu'on était libre de faire ce qu'on voulait sur le bateau. Cette fois, il fallait demander l'autorisation avant de quitter le château, mettre un casque, sortir avec les chaussures idoines, prévenir quand on rentrait. À tel point que ça prenait parfois une regrettable allure de garderie. Je comprends ces impératifs de sécurité quand, de plus, le nombre de passagers augmente peut-être sans cesse, mais il faut reconnaître que ça enlève une partie du charme du voyage. Les règles sont-elles plus rigoureuse sur CMA-CGM que sur les autres compagnies? L'expérience vaut bien sûr toujours le coup. [-]
- voir ce voyage
cargos 02/11/2016 5
Voyage en cargo au départ de Rio de Janeiro
Bonjour, Après une attente de.... 43 ans, je me prépare pour une énnième et dernière traversée...[+]
Bonjour, Après une attente de.... 43 ans, je me prépare pour une énnième et dernière traversée de "mon Atlantique". Je lui voue une passion charnelle, olfactive, gourmande. Mes amis me disent, au moment de ma retraîte : Tu as commencé comme çà, tu finiras comme çà. Et il est vrai que ces monstres d'acier donnent toujours cette impression de lente vitesse sereine. Imaginez faire des milliers de miles à 28Km/h. C'est rapidement lent. Ou une lenteur éffrénée. Le tout dans un mouvement de "Bossa lente". A bord, seul passager, je reviens de Rio. Après quelques escales: Santos, Paranagua (Brésil) Dakar (Sénégal) Anvers (Belgique) Tilbury (Angleterre). 29 jours inoubliables. Ponctués de ciels à vous couper le souffle de limpidité. En plein Atlantique, un soir, le Commandant organise un "giga barbeque" où tout l'équipage et officiers s'affairent autour d'un immense tonneau destiné à cet excellent repas sur la dunette arrière. 55 mètres en dessus du niveau de l'eau. Il faut dire que ces "Roro" de la Grimaldi sont des petits monstres qui en imposent. Ce "Grande Francia" est un navire entretenu "aux petits oignons". Je ne peux que recommander un tel périple pour qui veut se (re)trouver avec soi-même. Et, ainsi, faire le point sur son parcours. Les attaches prennent de l'ampleur avec l'éloignement momentané. Et ? L'on goûte à ce plaisir des retrouvailles des êtres chers. [-]
- voir ce voyage
cargos 29/10/2016 Pas de notes
voir tous les témoignages