AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
320 résultats

vers Belem

REF 209 20 jours | 2 départs par mois A partir de 2000 € / pers
Transmettre à un ami Télécharger
selectionner demander un devis

Premier contact avec les Caraïbes, Phillipsburg, Antilles néerlandaises, puis l’île de Trinidad, à la végétation tropicale luxuriante, aux savoureux fruits exotiques, proches de plages idylliques, aux eaux turquoise.
Après quelques jours, nous atteindrons l’Amérique du Sud, à Degrad des Cannes, Guyane Française, qui accueille les lanceurs d’Ariane. Et voilà, le Brésil, Belem do Para. La ville, fondée en 1616, dans un site privilégiée, à l’estuaire de l’Amazone, le fleuve navigable, le plus long et le plus puissant du monde; il parcoure la profonde forêt amazonienne, et en possède les secrets.



Le Havre (France), Phillipsburg (Antilles Néerlandaise), Port of Spain (Trinidad), Degrad de Cannes (Guyane), Vila do Conde port proche de Belem (Brésil)

Tarifs

Cabine double 2000 € Demander un devis
Cabine individuelle 2200 € Demander un devis

Infos budget

Il convient de prévoir les taxes et frais suivant pour calculer le prix total de votre voyage
  • Les frais de dossier s'élèvent à 67 €


Ce prix comprend

Tarif TTC par personne, en pension complète

Ce prix ne comprend pas

- les frais de dossier
- les frais de banques éventuels
- les assurances (obligatoires)
- les acheminements
Tarifs sujets à modification, se renseigner
Commentaire de Fanny
Publié le 04/05/20174
Ceci est la moyenne des notes ci-desssous
Contact avec l'agent maritime : 3/5
Accueil de l'équipage : 4/5
Etat du navire : 5/5
Etat et entretien des cabines : 5/5
Qualité des repas : 4/5
Qualité de l'information reçue avant le voyage : 3/5
Ce voyage a t-il tenu toutes ses promesses ? : 5/5

Le Havre - Vila do Conde à bord du CC Marseille, 20 jours et des souvenirs plein la tête ! Un voyage tout simplement magique, inoubliable, hors du temps. Je ne me me suis pas ennuyée une seule seconde. Seule passagère à bord et seule française parmi 22 marins ukrainiens et philippins, l'équipage a été très sympa, prévenant et attentionné. En ce qui me concerne, je n'avais emmené qu'un seul roman, des guides de voyage pour préparer la suite de mon tour du monde, quelques jeux de logique et de la musique, et cela m'a suffi. Les baleines (dont je n'ai vu que le jet, mais quand même!), les poissons volants, les ciels étoilés, les couchers/levers de soleil, les cartes, la salle de sport, les discussions avec l'équipage, le karaoké avec les Philippins, les "balades" jusqu'à la proue du cargo, les escales...cela occupe sans souci ! Sans souci, oui, la sé-ré-ni-té, c'est ce que j'ai le plus apprécié pendant cette traversée. Se laisser glisser sur l'océan pour arriver jusqu'à Saint-Martin dans les eaux turquoises de la mer des Caraïbes, que demander de plus ?! J'ai aussi eu la chance de voir l'océan s'illuminer une nuit avec des "tâches" phosphorescentes un peu partout. Merveilleux ! L'arrivée à Vila do Conde (hormis le port) est très belle, la couleur de l'eau change encore, on voit les îles, les oiseaux, et au loin Belém...qu'il est possible de rejoindre ensuite par voie fluviale pour ne pas quitter l'eau tout de suite, chouette ! Dommage que l'agent portuaire m'ait demandé 100US$ pour m'accompagner sur ce trajet final que j'ai trouvé fort coûteux. La traversée de l'Atlantique a été très calme, une seule nuit plus agitée mais pas de mal de mer. J'ai apprécié avoir le temps de profiter des escales : une soirée à Philipsburg, un dimanche à Port of Spain, et quatre jours à Degrad, parfait pour visiter Cayenne et parler un peu français. La "recreation room" des passagers compte un bon nombre de bouquins, de guides et d'infos touristiques, c'est appréciable.
Je continue donc mon voyage sur terre ravie d'avoir eu la chance d'expérimenter le voyage en cargo. Vous trouverez quelque histoires et photos de cette aventure enrichissante sur mon blog : https://belemailleurs.wordpress.com/
NOS GARANTIES :