AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
316 résultats

vers le Costa Rica (Pavillon Français)

REF 5307 20 jours | 2 départs par mois A partir de 2200 € / pers
Transmettre à un ami Télécharger
selectionner demander un devis

Après avoir vécu les plaisirs d’une traversée transatlantique à bord de notre cargo, au sein d’un équipage international prêt à nous raconter les mystères de la vie du marin, nous longerons la côte est de l’Amérique Centrale, pour découvrir ces pays hispaniques pleins de culture et d’histoire.



Le Havre (France), Caucedo (République Dominicaine), Kingston (Jamaïque), San Tomas (Guatemala), Puerto Cortes (Honduras), Puerto Limon port de Moin (Costa Rica)

Tarifs

Cabine Double 2200 € Demander un devis
Cabine Armateur 2400 € Demander un devis
Cabine Individuelle 2400 € Demander un devis
Cabine armateur à usage individuel 2600 € Demander un devis

Infos budget

Il convient de prévoir les taxes et frais suivant pour calculer le prix total de votre voyage
  • Les frais de dossier s'élèvent à 67 €


Ce prix comprend

Tarif TTC par personne, en pension complète

Ce prix ne comprend pas

- les frais de dossier
- les frais de banques éventuels
- les assurances (obligatoires)
- les acheminements
Tarifs sujets à modification, se renseigner
Commentaire de Micheline et Alberto
Publié le 20/06/20174
Ceci est la moyenne des notes ci-desssous
Contact avec l'agent maritime : 4/5
Accueil de l'équipage : 5/5
Etat du navire : 3/5
Etat et entretien des cabines : 4/5
Qualité des repas : 5/5
Qualité de l'information reçue avant le voyage : 4/5
Ce voyage a t-il tenu toutes ses promesses ? : 5/5

L' aventure commence aux pieds du cargo. C'est à chaque fois la même émotion face à ce bolide des mers.
Nous sommes accueillis par l' équipe qui nous amène dans notre cabine.
Cette fois nous partons au Costa Rica. 4 escales : Kingston - République Dominicaine - Guatemala -Honduras et Costa Rica.
Il est possible de descendre aux escales si le cargo reste assez longtemps à quai.
Que faire dans un cargo ? Éternelle question de notre entourage.
La journée est rythmée par les repas, pour le reste vous êtes maître de votre temps : lecture, piscine,salle de gym,salle de TV5 avec DVD, internet,et bien sûr, méditation devant la grande bleue pour espérer voir des poissons volants, dauphins,baleines etc etc...sans compter le spectacle lorsqu'on charge et décharge les" boîtes" avec les grues portiques.
Nous avons un immense respect envers tous les marins, c'est une vie difficile et solitaire.
Nous avions une équipe de Français (les officiers), de Philippins et de 2 Indiens.
Le voyage a été des plus agréable grâce à la gentillesse et l'ambiance conviviale du commandant, du second et de toute l'équipe. C'est notre 4eme voyage, il n' y a pas d'âge pour partir, nous avons 74 ans et n'attendons qu'une seule chose, c'est de repartir au plus vite.
Et pourquoi pas vous ?
Micheline et Alberto
Commentaire de François
Publié le 15/06/20175
Ceci est la moyenne des notes ci-desssous
Contact avec l'agent maritime : 5/5
Accueil de l'équipage : 5/5
Etat du navire : 5/5
Etat et entretien des cabines : 5/5
Qualité des repas : 4/5
Qualité de l'information reçue avant le voyage : 5/5
Ce voyage a t-il tenu toutes ses promesses ? : 5/5

Apres avoir baigné trés jeune dans l'ambiance "mar-mar" ( marine marchande en jargon de marins) en raison des longues années passées sur tous les océans par mon père et juste après ma carriere personnelle dans la banque passée notamment à l'étranger, je desirais absolument expérimenter cette atmosphère particulière qui caractérise la vie a bord d un cargo.
Que retenir de ce grand voyage en bateau vers l' Amérique Centrale ?
La belle synchronisation de la noria des lourds vehicules portant sous les pontons-grues les containers à charger ou à décharger tandis que le Second Capitaine, ultime responsable de cette séquence essentielle de la mission, vérifie que ses plans de charge sont bien scrupuleusement respectés ? Oui, sans doute, mais encore ?
L'activite silencieuse, discrète mais cruciale des officiers de quart se relayant toutes les quatre heures pour assurer en permanence la conduite du navire ? Oui, bien sûr.
Le rôle de l'homme apparaît d'ailleurs à ce moment irremplaçable même si de nombreuses données détaillées s'affichent sur les différents écrans à sa disposition.
Mais celles-ci ne sont et ne seront jamais que de simples supports à la décision de l'homme...
Mais au delà de ceci qui est immédiatement appréhendable, ce qui frappe vraiment, c'est le soin absolu que chacun met à son niveau de responsabilité pour éxécuter sa mission propre en ayant intuitivement conscience de l'impact que son travail aura sur celui de l'autre.
Je ne peux pas mieux décrire ce que j'ai pu ressentir en voyant tous ces hommes d'équipage, quel que soit leur rang, s'affairer au quotidien de façon trés professionnelle qu'en donnant l'image d'une chaîne dont on sait que sa force réside dans celle du maillon le plus faible. Et à bord tous les maillons sont bien solides.
C'est cette solidarité implicite, silencieuse même mais ô combien réelle ainsi que ce sens pregnant du devoir vis a vis de l'autre que l'observateur attentif retiendra tout au long de ces journées s'écoulant si paisiblement entre ciel et mer .
Entre ciel et mer où du reste l'on se retrouve face à soi même sans la pollution de la vie matérialiste qui obscurcit la capacité d'écoute et de réflexion du "terrien".
Ce "terrien" que l'on redevient contre son gré au terme du voyage quand, une fois les dernières et délicates manoeuvres d'accostage réalisées, le lourd esquif a le droit de s'arrêter au port et - tel un chien fidèle - attendra alors sagement que son maître lui redonne la possibilité de gambader sur le domaine qui est le sien, la mer....
NOS GARANTIES :