AFFINER VOTRE RECHERCHE
AFFINER VOTRE RECHERCHE
fermer
276 résultats

4 VOYAGES EN CARGO PASSANT PAR : Italie

Nos derniers témoignages
Voyage en cargo vers Malte (Pavillon Français)
Voyage en cargo vers Malte (Pavillon Français)
C'est ma 5ème traversée sur un porte conteneur...et toujours autant de bonheur de contempler la me...[+]
C'est ma 5ème traversée sur un porte conteneur...et toujours autant de bonheur de contempler la mer surtout à la proue où tout est silence, de partager la vie de l'équipage sans "chichis", d'être bercée par le doux ( pas toujours ) roulis. Cette dernière traversée Le Havre/Malte sur le CMA CGM Laperouse, ce géant des mers, m'a impressionnée par sa taille, l'émotion m'a envahie en montant l'échelle de coupée. Accueil agréable de tout l'équipage, que ce soit du commandant français jusqu'au steward philippin. Très disponibles pour répondre à nos questions... Comme toujours, la cabine est **** : spacieuse, grand lit confortable, coin salon, coin bureau, etc... 3 autres passagers étaient du voyage et l'entente a été immédiate. Nos repas, excellents, étaient l'occasion d'échanges animés et joyeux. Les philippins adorent le karaoké et lors d'une de leur pause nous avons pu assister et participer à leur "concert"...trop contents d'avoir des spectateurs...! Nous avons bénéficié d'une escale imprévue à Algéciras, sans avoir pu descendre : dommage...mais nous avons pu assister au ballet incessant des boites...et le cargo était presque plein lorsque nous avons quitté le port. Je n'ai qu'un regret : traversée trop courte...mes précédentes ont duré de 4 à 6 semaines et là on a le temps de s'adapter au rythme du "ne rien faire"... .. [-]
- voir ce voyage
cargos 28/05/2018 Pas de notes
Voyage en cargo vers la Martinique (pavillon français)
L'idée me trottait dans la tête depuis quelques années. Je suis parti de Montoir de Bretagne mi a...[+]
L'idée me trottait dans la tête depuis quelques années. Je suis parti de Montoir de Bretagne mi avril pour les Antilles à bord du Fort Sainte Marie. L'accueil à bord fut chaleureux. J'ai beaucoup apprécié la discrétion des marins et à la fois leur disponibilité pour me renseigner et discuter. Le confort à bord sans être luxueux est très correct. La nourriture, concoctée par le chef et son équipe, était excellente et copieuse. Les journées de 25 heures (une heure de décalage horaire par jour pendant 6 jours) sont propices à la découverte du navire, du travail des marins, à la lecture.... Le seul impératif est d'être ponctuel pour les repas que je prenais avec deux autres passagers. Entre la salle de sport, les visites à la passerelles, la découverte de la salle des machines, la petite piscine d'eau de mer et la bonne collection de BD je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer . Le BBQ de cochon grillé avec tout l'équipage avant d'arriver à Pointe à Pitre était vraiment sympa. Merci à tout l'équipage (indiens, français, philippins) et à Mer et voyage pour l'organisation de cette traversée hors du commun. J-L [-]
- voir ce voyage
cargos 27/05/2018 5
Voyage en cargo au départ de la Guadeloupe (pavillon français)
Depuis longtemps, des lectures et des reportages TV sur le transport maritime, ainsi que des visites...[+]
Depuis longtemps, des lectures et des reportages TV sur le transport maritime, ainsi que des visites d’exposition, comme « Extraordinaires bananes » au musée portuaire de Dunkerque, m’avaient donné l’envie de vivre l’expérience d’un voyage en cargo. Fin 2005, l’annonce du déménagement de mon fils et de sa famille en Guadeloupe représentait donc l’opportunité de franchir le pas ! Quoi de plus naturel en effet que de réaliser au moins un trajet transatlantique en bateau plutôt que dans les airs ! Le premier voyage vers Pointe-à-Pitre en avril 2016 se faisant en famille, puis la compagnie maritime n’accueillant pas de passager sur la liaison Antilles – Europe en 2017, ce n’est donc que lors de mon quatrième voyage en Guadeloupe que le retour en cargo devenait enfin possible ! Beaucoup sur ce site, ont déjà raconté leur vie à bord du navire qui les accueillait. Je ne vais donc pas faire de redites en rentrant dans les détails, mais simplement dire que tout m’a enchanté pendant ces 13 jours à bord du « CMA CGM Fort Saint Louis », et que je suis revenu ravi de cette expérience ! Je voudrais signaler combien à la fois la prise en charge par l’agent CMA CGM à Pointe-à-Pitre et surtout le sympathique accueil du commandant BEAUVOIS et de son équipage franco-philippin ont été parfaits à tous les niveaux. La traversée de l’Atlantique fut calme et propice à la découverte de la vie des marins de commerce et de leur univers. On s’habitue rapidement à un rythme de vie paisible, entrecoupé par les bons repas, les longs moments sur la passerelle, les discussions avec les membres d’équipage et les trois autres charmants passagers, les périodes de lecture, ou encore les balades sur le pont principal ou la visite de la salle des machines. Le cabotage en mer du Nord, avec les manœuvres dans les ports de Dunkerque, Anvers et Le Havre, représentait la deuxième partie du voyage. L’arrivée dans ma ville natale après une semaine de mer était l’un des moments que j’attendais tout particulièrement. Mais plus impressionnants encore furent la longue remontée de l’Escaut et les évolutions du bateau dans le port d’Anvers, ou devrais-je dire les ports d’Anvers tellement les quais sont étendus ! La circulation de dizaines de navires de toutes tailles autour du « Fort Saint Louis » et le ballet des portiques, grues et véhicules de transport de containers sur les quais évoquaient une ruche ou une fourmilière ! Très impressionnant ! Petite suggestion : il pourrait être intéressant lors des escales, de pouvoir rencontrer un représentant du port et avoir des informations sur celui-ci. Encore mieux : une visite guidée ! Mais je sais bien que ce n’est pas la priorité des autorités portuaires. Merci beaucoup à l’équipe de « Mer et Voyage » pour la préparation de ce périple et merci encore à l’équipage du « CMA CGM Fort Saint Louis ». Ce fut un équilibre parfait entre navigation hauturière et visites de grands ports de commerce. Je garderai longtemps en tête les souvenirs de ce beau et original voyage ! [-]
- voir ce voyage
cargos 25/05/2018 5
Voyage en cargo de Dunkerque à Dunkerque
Nous avons choisi le voyage Dunkerque-Dunkerque pour découvrir sur un temps court l'expérience du...[+]
Nous avons choisi le voyage Dunkerque-Dunkerque pour découvrir sur un temps court l'expérience du cargo. Nous avons été ravies par ce voyage, le personnel à bord nous a accueillies avec une grande gentillesse et nous a permis de découvrir le fonctionnement du transport maritime. L'observation des chargements et déchargements des containers, la navigation, les manoeuvres pour arriver et repartir des ports, tout était fascinant pour des novices comme nous. Les conditions de voyage des passagers sont excellentes (confort des cabines, repas variés et délicieux, salle de sport à disposition) et nous avons donc pu également en profiter pour nous reposer loin de l'agitation du quotidien. Merci à l'équipe de Mer et Voyage pour son accompagnement et son écoute et à toute l'équipe du cargo ! [-]
- voir ce voyage
cargos 24/05/2018 5
Voyage à Dubaï depuis Fos sur Mer, forfait tout inclus
Ce genre de voyage est une aventure hors norme. Antithèse du paquebot de croisière: énorme, lent,...[+]
Ce genre de voyage est une aventure hors norme. Antithèse du paquebot de croisière: énorme, lent, sans fioriture ni soirée boum boum, mais avec cabines confortables et nourriture simple et abondante pour marins. Vue sur les containers, la mer que l'on contemple avec plaisir pendant des heures avec parfois animaux marins, oiseaux et souvent autres bâtiments. Visite privilégiée d'une salle des machines de 4 étages avec matériel colossal, chaleur et bruit. Découverte des ports de commerce et leur remorqueurs, leur forêt de portiques, camions, boxes en mouvement. Rapport chaleureux et instructif avec équipage. Expérience particulière pour voyageurs curieux et non pressés. Compagnons de voyage aussi amateurs de découvertes inattendues, sympathiques, souvent plein d'humour. Voyage réservé aux esprits ouverts, hors des entiers battus. Chaudement recommandé. [-]
- voir ce voyage
cargos 23/05/2018 5
Voyage à Dubaï depuis Fos sur Mer, forfait tout inclus
Voyage inoubliable, une petite vidéo en dit plus qu'un long discours !!! [+]
- voir ce voyage
cargos 20/05/2018 5
Voyage en cargo au départ d'Algeciras vers Le Havre
Voyage en cargo au départ d'Algeciras vers Le Havre
J'ai passé 8j sur un porte containers, et me suis sentie comme en stage d'observation de 3e... mais...[+]
J'ai passé 8j sur un porte containers, et me suis sentie comme en stage d'observation de 3e... mais avec mes yeux de femme de 37 ans ! Une "toute toute 1ère fois" inoubliable... Sur cette ligne, l'équipe ne choisit d'avoir des passagers mais en a très souvent. L'accueil est simple et laconique mais efficace et rôdé. Si vous savez être discret et observateur, on vous laisse profiter de façon très bienveillante de toute la vie du bateau et de l'équipage. J'ai passé pour ma part une semaine d'innombrables petites joies, de surprises, de découvertes, de temps distendu, de silences partagés, de longs moments de jour et de nuit dans la salle de navigation, de conversations étouffées en russe, de repas pris sans parler, de paysages changeants au sabord de ma cabine, d'émerveillements de croiser d'immenses navires, de stupéfaction dans la salle des machines ou dans les ports en voyant les engins et le travail réalisé, de solitude-plénitude... et de plein d'autres choses qui se vivent encore plus qu'elles ne se disent. Si vous en rêvez, passez le pas ; si vous hésitez, je serais ravie de partager mon expérience avec vous. Laetitia Algeciras - Le Havre sur le CMA CGM Saint Laurent [-]
- voir ce voyage
cargos 13/05/2018 Pas de notes
Voyage en cargo vers le Bénin
Notre voyage Anvers-Cotonou, s'est parfaitement déroulé. L'accueil sur le cargo ro-ro « Grande Co...[+]
Notre voyage Anvers-Cotonou, s'est parfaitement déroulé. L'accueil sur le cargo ro-ro « Grande Cotonou » était chaleureux et l'équipage nous a adoptés très rapidement. Nous avons fait escale à Casablanca et à Abidjan. Nous n'avons pas pu débarquer à Casablanca car le bureau de l'immigration était fermé lorsque nous avons accosté, en revanche nous avons pu passer une nuit à l'hôtel à Abidjan, malgré le fait que nous n'avions pas de visa, grâce à l'intervention du capitaine qui a pu obtenir des laisser-passer auprès des autorités ivoiriennes. La vie à bord est agréable et reposante. La cabine double est spacieuse et bien équipée, l'absence de hublot ne s'est fait pas ressentir car nous étions toujours sur le pont ou à la passerelle. Les journées s'écoulent paisiblement au rythme des excellents (et copieux!) repas pris au carré avec les officiers, des exercices sécurité, et des discussions avec les membres de l'équipage. L'accès à la passerelle était libre et nous avons pu visiter le navire à notre guise avec un officier accompagnateur. Les conversations au cours des repas étaient animées et très intéressantes, elles nous ont permis d'améliorer notre anglais et même d'apprendre quelques notions d'italien. À aucun moment nous ne nous sommes ennuyés et le maître d'hôtel des officiers nous a particulièrement choyés. L'équipage a organisé un barbecue au cours duquel tout le monde a déjeuné sur le pont, dans la bonne humeur et au son du karaoké, activité très prisée par l'équipage philippin. Quelques retours d'expérience pour les futurs voyageurs: - Le port d'Anvers est immense et tous les taxis n'y vont pas. Il faut s'adresser à une société spécialisée (Tél: 0032 32353637). Compter 80 euros pour la course et arrangez-vous pour passer à l'immigration juste avant d'embarquer (il vaut mieux appeler les appeler avant pour s'annoncer). A partir du centre-ville, il faut 45mn pour atteindre le quai des ro-ro de la compagnie Grimaldi. - Méfiez-vous si vous réservez votre avion pour le retour, prévoyez large. En effet la durée du trajet et des escales peuvent varier. En outre le navire peut être amené à se mettre à l'abri pour cause de mauvais temps, ou attendre au mouillage une place au port d'escale. A titre d'exemple, nous avons mis 16 jours (au lieu des 11 jours prévus) pour arriver à Cotonou. - En escale il est parfois possible d'aller à terre, même sans visa. Tout dépend du bureau d'immigration locale et du savoir-faire du capitaine, et de votre patience... Bonne mer. [-]
- voir ce voyage
cargos 03/05/2018 5
Voyage en cargo vers Malte (Pavillon Français)
J'ai eu le bonheur de relier Le Havre à Malte à bord du géant de CMA-CGM l'AMERIGO VESPUCCI du 5...[+]
J'ai eu le bonheur de relier Le Havre à Malte à bord du géant de CMA-CGM l'AMERIGO VESPUCCI du 5 au 11avril 2018. La haute mer nous offrit des couleurs et une dynamique différents de notre mer côtière. Du tangage et du roulis à l'occasion d'une dépression sur l'Atlantique qui modifia notre route. L'observation des petits cargos croisés et fortement secoués par une mer très formée nous fit mesurer notre excellent confort.Impossible de se lasser de regarder le bleu profond de l'eau, le rouge du ciel matin et soir. La rencontre des 5 autres passagers Français et Hollandais fut un plus. Des profils,des parcours différents,des points communs tels les voyages terrestres nombreux pour tous et maritimes pour plusieurs. Indépendance, liberté des valeurs qui parlent à tous mais associées à un vrai plaisir des moments partagés autour de l'excellente table du carré notamment. Ce voyage fut l'occasion d'échanger avec les officiers et l'équipage franco-philippin à la passerelle et dans la machine qui héberge tout simplement le moteur le plus puissant du monde avec son cortège de techniques diverses insoupçonnables. Rapports faciles avec l'équipage et liberté de mouvements à bord au niveau du pont, du château avec accès libre à la timonerie. Participer aux exercices de sécurité et comprendre ce que ce mot signifie à bord permet d'adapter son comportement pour profiter des ballades sur le pont autour des conteneurs au prix de contraintes minimes. On peut donc chaque jour marcher (800m par tour complet) selon ses besoins et l'état de la mer, monter et descendre les marches du château et profiter de la salle de sport. Suivre la navigation,lire,écrire,méditer furent mes autres occupations à la passerelle ou dans le confort d'une superbe cabine de vingt cinq m2.Ajoutons les photos bien sûr. Au Havre ,de jour, et à Marsaxlokk,de nuit, la découverte du travail portuaire et de la valse des conteneurs, de leur gestion informatisée à bord se révéla passionnante. Un voyage pleinement réussi loin du quotidien et de ses actualités envahissantes. PS la préparation du voyage fut aisée grâce à Mer et voyages. [-]
- voir ce voyage
cargos 13/04/2018 5
Boucle en cargo vers la Finlande
Alors voilà, j'ai réalisé un de mes rêves les plus anciens: faire une croisière en cargo. Premiè...[+]
Alors voilà, j'ai réalisé un de mes rêves les plus anciens: faire une croisière en cargo. Première expérience, une boucle au départ de Anvers, direction la Finlande : Hanko puis Rauma, et retour à Anvers. La navire, une magnifique CON-RO, la belle MV Pulpca, battant pavillon néerlandais. Les anglais ont donné un genre aux navire, le féminin. Pulpa est magnifique. Conçue spécifiquement pour ce type de mer, souvent recouverte de glace, parfois tumultueuse, Pulpca est aussi manoeuvrable qu'un ferry. Le chief cook, qui a la qualité d'intendant pour les passagers, me laisse choisir ma cabine. Je suis le seul passager. Lit superposé, table/bureau, frigo, rangements, salle d'eau et toilettes. C'est simple mais il n'y a rien à redire. Règles de vie à bord: petit déjeuner à 7h30, midi à 11h30 et repas du soir à 17h30. Plus tard je rencontre le capitaine; petit homme Néerlandais, chemise à carreaux, avec derrière lui 38 ans de mer. Il m'invite à assister au départ et à la sortie du port d'Anvers à 21h. Je resterai à ses côtés sur la passerelle jusqu'à 3h30. Le rêve d'enfant, être tout en haut, devient réalité. J'aurai accès 24/7 à la passerelle. Une routine s'établit, entre moments d'isolements choisis, pour lire, contempler, respirer, écrire, et moments avec l'équipage. Les officiers sont Estoniens et Russes, les marins Philippins. Petit à petit, les discussions s'engagent, timidement, je découvre l'univers de ces hommes de la mer. Ils sont curieux, un passager, c'est pas commun. Ils m"interrogent, "pourquoi tu fais ce voyage?", on rit, on échange. La nuit, le capitaine me livre ses expériences, les mers du monde, les tempêtes, les pirates, les narco-trafiquants... J'aime observer son commandement, sa rigueur. Et surtout, sa passion. Le log book avec ses phrases rédigées au stylo arborent une sorte de magie qui me fascine : "easy moving vessel", "restricted visibility expected, > 1nm = call captain", "look out on duty until further notice", "sea: slight",etc. J'aime regarder cette cohabitation de haute technologie, ces instruments ultramodernes et ces outils papier, ce compas en laiton. Un officier prendra même le temps de m'expliquer comment positionner le navire sur la carte. J'aime observer la concentration qui règne la nuit sur la passerelle. Les mécanismes, les lookouts, c'est passionnant. Il y règne une atmosphère singulière, pleine de sérénité et de concentration. Du silence, si ce n'est la machine à café ou la bouilloire, les alarmes des veilles automatiques, des messages radios. Dehors, les étoiles éclairent la mer. La nuit est magnifique. Qu'elle soit calme ou agitée, la mer est belle. Deux jours de tempête en mer du nord, des creux de 5 à 8 mètres. Pulpca m'impressionne. Elle bouge... beaucoup. Cela me plait. On évite le canal de Kiel trop embouteillé et faisons le tour par la Great Belt. La liaison du Grand Belt nous surplombe. Ce pont de 18 km de long. J'observe avec émotion les officiers et marins immortalisant leur premier passage sous l'ouvrage. Le coucher de soleil est magnifique derrière ce grand pont. La route se poursuit, il fait soleil, mais froid. Il y a de la glace sur les ponts extérieurs, et au fur et à mesure que la Finlande se rapproche, des plaques de glace dans la mer sont visibles. C'est impressionnant. Nos deux escales me permettent de voir un morceau de Finlande, assez désert et froid. Mais la lumière est magnifique, je visite le musée maritime de Rauma. Petit mais sympathique et l'accueil est extraordinaire. Je discute dans le cafés, les gens sont sympas. Retour sur la belle Pulpca, les officers m'expliquent le chargement. Les calculs, la gravité, les chargements spécifiques... et les dockers, selon les ports. On en rit. Voyage du retour, à nouveau the Great Belt. Je visite les entrailles de la belle dame. Et j'observe avec admiration l'amour qu'à la Capitaine pour sa belle Pulpca et son équipage. En route des globicéphales nous saluent. Je suis toujours ému par la faune marine. De retour à Anvers, c'est ému que je lui dit au revoir à cette belle Pulpca et à ses hommes. Elle a été ma maison, ils ont été mes colocataires. Même sur une si court voyage, j'ai aimé cette proximité. Ces règles de vie. Je ne remercierai sans doute jamais suffisamment le capitaine pour sa passion et son talent, et son équipage pour sa gentillesse. J'ai vécu une semaine de bonheur intense et inoubliable! Toute ma vie je garderai un souvenir très ému et profond de ce voyage (allongé de deux jours "à cause", ou plutôt "grâce" à la tempête). Je n'ai qu'une envie, repartir, plus longtemps cette fois [-]
- voir ce voyage
cargos 11/04/2018 5
voir tous les témoignages