Les points forts
Soyez parmi les rares personnes au monde à approcher deux îles au-delà du cercle polaire Antarctique
Sorties et débarquements en bateaux à moteur
De nombreuses activités incluses : aéroglisseurs, ballon à air chaud, motoneige...
Conférences et réunions d’information à bord avec les guides naturalistes
Faune : baleines à bosse, manchots papous et phoques de Weddell

Autres points forts
2 témoignages sdf5
Mois de départ : 
  • JAN
  • FEV
  • NOV
  • DEC
Autres voyages avec la compagnie Compagnie du Ponant
Autres voyages avec la compagnie Compagnie du Ponant

Yachting polaire : Vers les Iles Charcot et Pierre Ier

16 jours | A partir de 13700 €

Croisière francophone !

Compte tenu du caractère exceptionnel de ces itinéraires, les escales sont données à titre indicatif. La route définitive sera confirmée par le Commandant du navire.

Atteindre l’île Pierre-Ier, c’est comme atteindre la Lune ! On dénombre en effet moins de personnes ayant visité cette petite île volcanique sise en mer de Bellingshausen à 450 km des côtes antarctiques que d’astronautes ayant foulé le sol lunaire.

Découverte en février 1821, l’île Pierre-Ier ne pourra être abordée qu’en 1929 pour la première fois, le front glaciaire rendant l’approche et le débarquement difficile. Son sommet reste à ce jour toujours inviolé.

Cet itinéraire hors normes sera également l’occasion d’approcher l’île Charcot, nommée ainsi par le commandant Charcot en mémoire de son père lors de sa découverte en 1910.



JOUR 1 : SANTIAGO

Transfert depuis l’aéroport ou autre lieu de prise en charge jusqu’à l’hôtel sélectionné par PONANT. Afin de vous assurer la correspondance avec le vol sélectionné par PONANT en toute sérénité le jour de l’embarquement, vous serez accueilli dans un hôtel 5* par notre représentant local. Votre chambre sera mise à disposition en fin de matinée. Le déjeuner et l’après-midi sont libres et seront suivis d’un dîner organisé. Nuit à l’hôtel.

JOUR 2 : SANTIAGO / USHUAIA

Une collation matinale vous sera servie avant votre transfert vers l’aéroport pour votre vol Santiago/Ushuaia. Transfert vers l’aéroport. Vol Santiago/Ushuaia sélectionné par PONANT en classe économique. À votre arrivée à l’aéroport, vous serez accueilli par notre représentant local. Vous serez transféré sur le Commandant-Charcot pour embarquement.

Embarquement de 16H00 à 17H00. Départ à 18H00.
Capitale de la province argentine de la Terre de Feu, Ushuaia est considérée comme la porte d’entrée vers le Continent Blanc et le pôle Sud. Surnommée par le peuple argentin « El fin del mundo », cette ville du bout du monde est nichée au creux de montagnes et de plaines fertiles que la faune semble avoir élues pour ultime sanctuaire. Avec son site exceptionnel qui voit les Andes plonger dans la mer, Ushuaia est l’un des endroits les plus fascinants du monde, dont le nom évocateur suggère un voyage vers l’improbable, l’inaccessible…

JOURS 3 & 4 : TRAVERSÉE DU PASSAGE DE DRAKE

Profitez de vos journées dans le passage de Drake pour vous familiariser avec votre navire et approfondir vos connaissances sur l’Antarctique. Le chef d’expédition vous présentera d’abord le code de bonne conduite IAATO régissant les débarquements à terre et vous expliquera comment se déroulent les sorties en Zodiac®. Des conférences sur l’histoire et la faune de l’Antarctique vous permettront d’en savoir plus sur cette contrée magique où toute croisière est une expérience unique. Depuis la passerelle, vous vivrez des moments de navigation exceptionnels avant de rejoindre les guides-naturalistes sur les ponts extérieurs de votre navire, à la découverte des albatros, damiers du Cap et autres oiseaux marins survolant le passage de Drake.

JOUR 5 : TRAVERSÉE DU CERCLE POLAIRE ANTARCTIQUE / DETAILLE ISLAND

Si les conditions le permettent, traversez la mythique ligne du cercle polaire Antarctique, située à 66 ° 33’ de latitude sud. Cet endroit emblématique marque la limite à partir de laquelle il est possible d’observer le soleil de minuit lors du solstice de décembre. Au-delà de ce cercle, le soleil reste au-dessus de l’horizon pendant au moins 24 heures consécutives au moins une fois dans l’année. Le franchissement de cette ligne, expérience que peu de personnes ont la chance de vivre, restera à coup sûr un moment fort de votre navigation en contrées polaires.

Detaille Island est une petite île située au large de la côte Loubet dans le Crystal Sound, une magnifique région entourée de sommets enneigés. Une base scientifique britannique y fut établie en 1956, en prévision de l’année géophysique internationale (AGI) de 1957-1958. À l’instar de l’année polaire internationale, organisée pour la première fois en 1882-1883, cet événement avait pour objectif de fédérer les recherches en géophysique menées par les différentes nations. Les conditions d’accès à l’île étant difficiles, cette base fut fermée en 1959. Les vestiges des bâtiments et les niches des chiens de traîneaux qui permirent de cartographier plus de 4 000 miles autour de l’île, sont classés et conservés par le United Kingdom Heritage Trust.

JOUR 6 : THE GULLET / ÎLE POURQUOI-PAS

Les somptueux paysages de cet étroit chenal entre l’île Adélaïde et la Terre de Graham attirent tous les visiteurs qui naviguent vers la baie Marguerite. Véritable palais de glace, ses parois d’un blanc immaculé se reflètent dans le miroir gelé des eaux de l’océan Austral, parsemées d’icebergs et de blocs de glace étincelants. Ce passage fut abordé pour la première fois par l’expédition de Jean-Baptiste Charcot en 1909 qui esquissa sa position, et fut exploré ensuite en 1936 par l’expédition britannique de John Rymill. C’est dans ce décor féerique que furent tournées certaines des premières images subaquatiques de l’Antarctique lors de l’expédition de quatre mois en Antarctique de Philippe Cousteau entre 1972 et 1973.

Le Commandant-Charcot abordera les côtes de l’île Pourquoi Pas ? baptisée dans les années trente par John Riddoch Rymill en l’honneur de Jean-Baptiste Charcot, qui la découvrit à bord de son navire Le Pourquoi Pas ? lors de sa deuxième expédition en Antarctique entre 1908 et 1910. Cette île montagneuse, située au nord de la baie Marguerite, entre la Terre de Graham et l’île Adélaïde, mesurant 28 km de long pour 14 km de large, est découpée d’étroits fjords et de montagnes enneigées. En compagnie de votre équipe d’expédition, vous y débarquerez en Zodiac® et aurez peut-être la chance d’observer les manchots Adélie qui évoluent sur ses rives rocheuses.

JOUR 7 : BAIE MARGUERITE

Les icebergs rivalisent de majesté et parsèment les eaux d’un bleu profond et intense de la baie Marguerite, l’une des plus belles régions de l’Antarctique. Elle est délimitée au nord par l’île montagneuse d’Adélaïde, le détroit de George VI et l’île Alexandre-Ier au sud et la côte de Fallières à l’est. Elle fut baptisée par Charcot en l’honneur de sa femme lors de sa seconde expédition en Antarctique entre 1908 et 1910. Il mena en 1909 lors d’une campagne d’été austral sous les cieux les plus cléments une importante mission scientifique pour cartographier et étudier cette région. La baie abrite de nombreux cétacés et vous aurez peut-être la chance de pouvoir observer des phoques léopard ou des manchots Adélie.

JOURS 8 & 9 : APPROCHE EXPLORATOIRE DE L’ÎLE CHARCOT

Lorsqu’il découvrit cette île entourée de banquise en 1910 à bord du Pourquoi Pas ?, alors qu’il cartographiait l’île Alexandre-Ier, Jean-Baptiste Charcot n’avait pu s’en approcher à moins de 40 milles. Située dans une zone de fréquentes dépressions et régulièrement couvertes de nuages, l’île reste énigmatique à bien des égards. Elle est recouverte entièrement de glace et de falaises abruptes à l’exception des affleurements rocheux qui s’étirent sur une dizaine de kilomètres à l’extrême nord-ouest. Les glaces du Wilkins Sound se fissurent depuis peu dans sa partie la plus étroite, détachant ainsi officiellement l’île de sa voisine, l’île Alexandre-Ier, située à 50 km. Rares sont ceux qui ont débarqué sur cette île quasiment vierge, dont les eaux attirent de nombreux oiseaux marins, comme les pétrels et sternes antarctiques ou les labbes.

JOURS 10 & 11 : APPROCHE EXPLORATOIRE DE L’ÎLE PIERRE-IER

Vous vous dirigerez ensuite vers la légendaire île Pierre-Ier. Située à 450 km des côtes de l’Antarctique, elle fut découverte en 1821 par l’explorateur russe Fabian von Bellingshausen, qui la nomma en l’honneur du Tsar russe Pierre-Ier. En 1909, le Commandant Charcot l’aperçut pour la première fois de nouveau à bord du Pourquoi Pas ? sans pouvoir y accoster : « Dans la brume qui se déchire à 1 ou 2 milles de nous apparaît brusquement une énorme masse noire enveloppée de nuages : c’est l’île Pierre-Ier ». Entourée de banquise et recouverte de glace à 95 %, cette île volcanique dont le sommet inviolé culmine à 1640 mètres, est protégée par des falaises de glace de plus de 40 mètres, rendant toute approche délicate.

JOUR 12 : EN MER À BORD DU COMMANDANT-CHARCOT

Vivez des moments de navigation exceptionnels à bord du Commandant-Charcot, premier navire de haute exploration polaire, et premier navire de classe polaire PC2 capable de naviguer au cœur même des glaces, sur des mers et des océans que la banquise rend inaccessible aux navires de conception classique. Le Commandant-Charcot accueille à son bord des équipements océanographiques et des scientifiques sélectionnés par un comité d’experts. Profitez des conférences et des temps d’échanges à bord avec ces spécialistes pour vous initier ou approfondir vos connaissances des pôles, participez avec PONANT au développement de la recherche scientifique et découvrons ensemble ce que ces fascinantes destinations ont encore à nous dire.

JOUR 13 : THE GULLET

Les somptueux paysages de cet étroit chenal entre l’île Adélaïde et la Terre de Graham attirent tous les visiteurs qui naviguent vers la baie Marguerite. Véritable palais de glace, ses parois d’un blanc immaculé se reflètent dans le miroir gelé des eaux de l’océan Austral, parsemées d’icebergs et de blocs de glace étincelants. Ce passage fut abordé pour la première fois par l’expédition de Jean-Baptiste Charcot en 1909 qui esquissa sa position, et fut exploré ensuite en 1936 par l’expédition britannique de John Rymill. C’est dans ce décor féerique que furent tournées certaines des premières images subaquatiques de l’Antarctique lors de l’expédition de quatre mois en Antarctique de Philippe Cousteau entre 1972 et 1973.

JOURS 14 & 15 : TRAVERSÉE DU PASSAGE DE DRAKE

S’il est un endroit, une mer, un passage redouté des visiteurs, scientifiques et autres marins aguerris, c’est bien le passage de Drake. Situé à hauteur des fameux 50es hurlants, entre le cap Horn et les îles Shetland du Sud, c’est le moyen le plus court pour relier l’Antarctique et l’Amérique du Sud. Les habitués du voyage vous diront que le Continent Blanc doit se mériter… Zone de la convergence antarctique, où les courants froids remontent du pôle vers le nord et rencontrent les masses d’eau équatoriales plus chaudes, ce passage abrite une faune marine très diverse. Ne manquez pas de lever les yeux pour apercevoir les élégants albatros et damiers du Cap, jouant avec les vents porteurs autour de votre navire.

JOURS 16 : USHUAIA

Débarquement à 08H00. Accueil au port (assistance francophone). Transfert vers l’aéroport pour l’enregistrement du vol Ushuaia/Santiago sélectionné par PONANT.

ACTIVITES A BORD

Aéroglisseurs :

À l’instar du Commandant-Charcot qui a été conçu pour naviguer aux confins des pôles, les aéroglisseurs, fonctionnant aussi bien sur terre que sur mer, vous conduiront dans les endroits les plus difficiles d’accès. Grâce à leur système unique de propulsion, ils vous garantiront l’exploration de la banquise en toute sécurité, quelles que soient les conditions de glace et de météo. Ils vous déposeront au cœur de l’immensité australe ou boréale, dans le silence étourdissant propre à ces milieux extrêmes, pour vous permettre de vivre un rêve d’évasion absolue.

Ballon à air chaud : activité à places limitées

Amateurs de sensations fortes et de paysages exceptionnels, romantiques, bercés par les instants suspendus… Le vol captif en montgolfière, assuré par des professionnels, vous permettra de prendre de la hauteur pour admirer, depuis le ciel, les infinis panoramas cristallins de l’Arctique et de l’Antarctique. Vous vous souviendrez toujours, et avec émotion, de ces sommets tutoyant les cieux, de cette banquise immaculée et de ces à-pics et contours dentelés s’étirant jusqu’à l’horizon. Ce sera aussi l’occasion de pouvoir observer le navire à l’œuvre dans l’immensité de son environnement.

Science participative :

Le Commandant-Charcot est doté d’équipements océanographiques de dernière génération et de toutes les installations nécessaires pour accompagner une équipe scientifique dans ses recherches. Guidé par nos naturalistes et par l’équipe de scientifiques, vous aurez ainsi l’opportunité d’apporter une contribution directe à l’effort scientifique global. Aider les scientifiques à installer une station sur la banquise, à larguer une balise Argos ou à faire des prélèvements d’eau : grâce à des protocoles simples, vous pourrez découvrir une partie de l’aventure scientifique dans les régions polaires et participer à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité, les mammifères marins ou la glaciologie et mieux comprendre les interactions Climat/Écosystème/Hommes.

Plongée polaire : activité optionnelle

Plonger en eaux polaires, c’est avoir la chance exceptionnelle d’admirer un paysage hors du commun et pouvoir rencontrer des animaux marins dans leur environnement naturel. Que ce soit le long d’un iceberg, à la rencontre d’un monde féerique aux mille et une nuances de bleus ou bien le long d’un tombant à la découverte d’anémones, coraux mous, isopodes géants… L’activité plongée, réservée aux plongeurs confirmés, vous offrira l’occasion unique de pénétrer
un monde à part et méconnu.

Sorties et débarquements en Zodiac® :

À bord du Commandant-Charcot, une flotte de 16 Zodiac® d’expédition permet des sorties et débarquements tout au long de la croisière. S’approcher d’un glacier vêlant d’immenses icebergs, débarquer sur une plaque de banquise, observer au plus près ours, phoques, léopards des mers ou manchots : autant de moments inoubliables que seul un très petit nombre de personnes peuvent avoir la chance de vivre dans ces contrées hostiles à l’homme où s’épanouit une faune unique.

Kayak : activité à places limitées

Glissez sur les eaux limpides ou entre les floes de banquise et approchez au plus près la nature immaculée des pôles. Encadrés par des guides experts et brevetés, vous expérimenterez la navigation en kayaks, cette embarcation privilégiée des Inuits depuis au moins 4 000 ans. Initialement utilisé pour la chasse et la pêche, le kayak sera pour vous le moyen de vivre pleinement l’aventure du Continent Blanc ou du Grand Nord.

Randonnée :

Lors de chaque débarquement, en fonction de la résilience écologique du biome rencontré, nous vous proposons des randonnées de différents niveaux, en compagnie de vos guides naturalistes expérimentés : de la simple balade le long de la côte à des marches de plusieurs heures pour atteindre des points de vue particuliers ou des sites historiques. Lorsque les itinéraires le permettent, vous chausserez des raquettes pour partir, tel un explorateur de la première heure, à la découverte de zones qui n’ont quasiment pas connu l’Homme. En Arctique, certaines randonnées seront organisées avec des chiens de traîneau, compagnons fidèles des Inuits. Dressés pour détecter les zones de glace mince et prévenir de la présence d’ours, ils vous guideront et assureront votre sécurité.

Motoneige :

Avec de confortables motoneiges électriques ultra-modernes, silencieuses et respectant les normes les plus strictes, accédez à la terre ferme depuis le navire quand celui-ci est pris dans les glaces. Cette activité douce, sécurisée et accessible à tous, vous permettra de vous balader en toute sécurité, d’explorer les immensités polaires et de vous enivrer de ces paysages grandioses en compagnie de guides professionnels.

Témoignage de Muriel
Publié le 07/03/2016Pas de note pour ce voyage
Bonjour

Je ne vous raconterai pas notre voyage ce serait trop long mais je vous dirai que c'était fabuleux, extraordinaire et par moment sublime !!!!!!!
Je vous envoie quelques photos pour vous faire rêver.
Cordialement
Muriel
2 imagesimage
Témoignage de Blériot
Publié le 17/12/2015 qsdq5
Ceci est la moyenne des notes ci-desssous
Accueil et qualité de l'information fournie par Mer et Voyages : 5/5
Accueil de l'équipage : 5/5
Etat et entretien des cabines : 5/5
Qualité des repas : 5/5
Qualité de l'itinéraire : 5/5
Qualité de l'excursion : 5/5
Ambiance à bord : 4/5
Ce voyage a t-il tenu toutes ses promesses ? : 5/5

Magnifique croisière expédition sur l'Austral (Malouines, Georgie du Sud , Antartique)
Organisation et équipes du Ponant parfaites: ils cherchent vraiment à ce que les participants soient contents de leur croisière. Commandant du navire attentif et cherchant des solutions lorsque la météo du Grand Sud contrarie le plan initial. Plan B voire plan C toujours intéressant. Equipe de "naturalistes" (conférenciers) d'excellent niveau pour la plupart et très impliqués. Hotellerie du navire de haut niveau: entretien des cabines parfait , nourriture excellente pendant les 15 jours (sans avitaillement !). Equipage jeune , aimable et souriant.
Un sans faute.



Nos garanties