Les points forts
Une croisière d'expédition 100% francophone
8 guides français, spécialistes de la région
L'invité d'honneur, Axel Kahn
Un atelier photo avec un photographe professionnel
L'observation des ours polaires
La faune particulière du Spitzberg
La privatisation du musée Fram à Oslo
Autres points forts
2 témoignages sdf5
Départ unique : 
  • 05/08/2020
Autres voyages avec la compagnie Grand Nord Grand Large
Autres voyages avec la compagnie Grand Nord Grand Large

Spitzberg : La croisière des ours polaires

11 jours | A partir de 6700 €

Croisière avec accompagnement francophone !

Axel Kahn, invité d’honneur 2020 !
Nous aurons le plaisir d’accueillir à bord de Plancius, le scientifique, médecin généticien et essayiste français Axel Kahn. Outre ses travaux scientifiques, il partagera avec les passagers sa vision humaniste et éthique du monde.

 

La navigation au Spitzberg permet d’en découvrir les extraordinaires particularités avec une faune riche et omniprésente : des morses, l’ours polaire, seigneur des lieux, une multitude de rennes, de phoques et des colonies de milliers d’oiseaux. Lors des débarquements quotidiens en compagnie des guides francophones, vous partez pour de belles randonnées à la découverte de la faune, de la flore et de l’histoire si riche de l’archipel avec les anciens sites baleiniers ou des trappeurs.





JOUR 1 : Départ pour la Norvège


Vol Paris/Oslo. Accueil à l’aéroport et installation à l’hôtel. Transfert en bus jusqu’au centre-ville de la capitale norvégienne. Visite privée du musée « Fram » puis dîner en ville. Retour à l’hôtel en soirée. Nuit en hôtel 4*.

JOUR 2 : Embarquement à bord de Plancius


Vol Oslo/Longyearbyen. Accueil à l’aéroport et transfert au centre ville de Longyearbyen pour découvrit cette ancienne cité minière. Embarquement sur le « Plancius » en milieu d’après-midi. Navigation dans l’Isfjord. Nuit en bateau.

JOUR 3 : Baie de la Croix / Ny-Ålesund / Glacier du Quatorze Juillet


Le bateau met le cap au nord, le long de la côte ouest du Spitzberg, pour atteindre la baie de la Croix en fin de matinée. Sortie en bateau pneumatique le long du glacier du Quatorze Juillet, cartographié durant l’expédition d’Albert 1er de Monaco, surnommé le « Prince des mers ». Le Prince Albert 1er entreprend 5 campagnes d’exploration et de cartographie au Spitzberg, entre 1898 et 1907, adaptant son yacht ‘Princesse Alice II’ à la navigation dans les glaces (installation d’un nid de pie à mi-hauteur du petit mât de hune, laboratoires océanographiques protégés), ce qui lui fera écrire : ‘J’ai rempli mes yeux et mon esprit du charme de cette contrée, en m’arrêtant partout où je pouvais glaner une impression’.

Les différents versants des montagnes sont couverts de plantes en pleine floraison. Nous aurons de grandes chances d’apercevoir des renards arctiques à proximité des falaises où viennent nicher les mouettes tridactyles et les guillemots de Brünnich. Dans l’après-midi, visite de l’ancienne cité minière de Ny-Ålesund, devenue centre de recherche polaire. Nuit en bateau.

JOUR 4 : Glacier de Monaco


Nous poursuivons notre circumnavigation en organisant les étapes en fonction de la météorologie, des conditions de glace et des centres d’intérêt : plages où les morses viennent se reposer, reste de banquise hivernale où les ours guettent leur proie, falaises à oiseaux, ou encore, sites historiques révélant l’épopée de la chasse à la baleine et la vie des trappeurs. L’ours sera pratiquement omniprésent, d’autant qu’il est entièrement protégé dans l’archipel du Svalbard.

La navigation continue vers le fjord Rouge (Raudfjorden) qui doit son nom à la couleur du grès rouge présent sur la rive orientale. Sur la côte sud, immense colonie de guillemots de Brunnick et de mouettes tridactyles. Cette concentration d’oiseaux attire les renards et les ours. La baie Alice (baie orientale) a été nommée du nom de la princesse de Monaco, seconde épouse du prince Albert 1er. C’est un magnifique lieu de randonnée vers le mont Solander à 334 mètres d’altitude. Nuit en bateau.

JOUR 5 et JOUR 6 : Progression vers le nord


Le bateau met le cap vers le 80e degré de latitude nord. Navigation vers la banquise et, si les conditions de glace et météo le permettent, nous atteindrons l’archipel des « 7 îles » où il est possible d’observer des morses mais également des ours polaires. Nuit en bateau.

JOUR 7 à JOUR 9 : Détroit d’Hinlopen et côte Est de l’archipel


Selon les conditions de glace, le bateau emprunte le détroit d’Hinlopen. La banquise à la dérive est présente en quasi permanence dans ce détroit, nous pourrions donc assister au spectacle de l’étrave se faufilant entre les plaques de glace. Dans le détroit nous pourrons observer une immense colonie de guillemots de Brünnich, installés dans la falaise d’Alkefjellet. C’est également un endroit propice pour rencontrer des ours à la recherche de phoques sur la banquise.
Escale prévue sur la plage de Barents dont la toundra abrite des centaines de rennes, d’oies et de bernaches. Nous découvrirons les plages d’Augustabukta, l’île de Barentsöya, la baie de Diskobukta où niche une importante colonie de mouettes tridactyles, ainsi que l’archipel de Tusenoya et ses nombreuses colonies de morses. Nuit en bateau.

JOUR 10 : Bellsund


Pour la dernière journée, nous faisons escale dans la baie de Bellsund. Trois fjords débouchent dans cette grande baie : baie de La Recherche, fjord Van Keulen et fjord Van Mijen. Le fjord était utilisé par les baleiniers en escale. Bellsund est un lieu propice pour voir des baleines dans l’entrée de la baie et des bélugas tout près des côtes. Escale à Midterhuken et Akseloya.

Aux alentours de midi nous remontons à bord et entamons notre dernière navigation à destination de Longyearbyen afin de prendre notre vol de retour vers la France prévu dans la nuit. Nuit en bateau.

JOUR 11 : Vol de retour
Débarquement dans la nuit, transfert en bus à l’aéroport et envol pour la France.

IMPORTANT ITINERAIRE


Ce voyage permet de découvrir l’archipel du Svalbard à bord d’un navire d’expédition en compagnie de guides francophones. Il peut se dérouler dans le sens inverse, l’itinéraire n’est donc donné qu’à titre indicatif. Le programme définitif sera déterminé à bord par le commandant du navire et le chef d’expédition.

Nous attirons votre attention sur le fait que vous vous trouverez dans la région la plus éloignée du monde. Aucun débarquement ne pourra être garanti. Dans cette région, les conditions climatiques ou de glace peuvent changer très vite et remettre en cause une sortie en bateau pneumatique. La priorité sera avant tout votre sécurité.

D’autre part, les Tours Opérateurs membres de l’association AECO harmonisent les lieux d’escale en début de saison, de façon à ne pas trouver 2 bateaux sur les mêmes sites, au même moment. Une certaine souplesse est donc demandée.

9 imagesimageimageimageimageimageimageimageimage
Témoignage de Mathilde
Publié le 02/09/2018 qsdq5
Ceci est la moyenne des notes ci-desssous
Accueil et qualité de l'information fournie par Mer et Voyages : 5/5
Accueil de l'équipage : 5/5
Etat et entretien des cabines : 5/5
Qualité des repas : 5/5
Qualité de l'itinéraire : 5/5
Qualité de l'excursion : 5/5
Ambiance à bord : 5/5
Ce voyage a t-il tenu toutes ses promesses ? : 5/5

Voyager en mode croisière expédition était pour moi une première expérience. Un "petit peu" d'aventure sur un bateau magnifique qui assure un confort très agréable.

Un commandant et son équipage qui pilotent ce navire comme d'autres le font avec une smart en ville et nous approchent sans l'effrayer d'une faune majestueuse.

Des couleurs que l'on ne trouve qu'en Arctique: banquise,fronts glaciaires sous le soleil qui ne se couche jamais ou à la lumière de minuit, on est hors du temps sur notre brise glace perdus au milieu de l'immensité.

La rencontre de la faune bien sûr est une aventure en soi: tellement forte et sauvage, expérience d'un ours curieux qui s'approche du bâteau sur la banquise, ou d'une ourse entourée de ses 2 oursons qui se promènent sur le rivage tandis que nous les observons des zodiacs, présence invisible mais si puissante d'une baleine bleue dont on ne voit que le souffle, troupeau de morses qui se reposent sur la plage ou qui nous observent dans l'eau, rennes, phoques, renard, oiseaux .....

Tout cela n'aurait pas été possible sans la compétence d'un staff expérimenté.
Ils veillent sur nous lorsqu'ils pilotent leurs zodiacs et sortent avec leurs fusils armés, et ils partagent avec passion leurs connaissances lors de nos sorties en mer, à terre ou lors des conférences: histoire, géologie et géomorphologie, glaciologie, ornithologie, pollution et réchauffement climatique, vie de la faune... rien n'est laissé au hasard,
Merci de nous avoir transporté au bout du monde.

Un petit mot aussi sur les rencontres des autres passagers que nous offrent ce type de voyages. Chacun vient avec son histoire, ses envies de grand paysages, et c'est aussi cela ce voyage en Arctique .... la rencontre d'autres que nous ne reverrons peut être pas mais avec qui pour un temps nous avons partagé cette belle expédition.

Lorsque j'ai bouclé ma valise je me disais que pour un mois d'août cela était un tantinet décalé de ressortir pantalon goretex,veste de ski,gants,bonnet ... plutôt que maillot de bain et robes de plage .... mais les vacances sont aussi faites pour les aventures inédites .... Celle ci était le voyage d'une vie. Réussi en tous points.
Merci pour cette croisière d'exception.
1 images
Témoignage de Paloma
Publié le 29/08/2017 qsdq4
Ceci est la moyenne des notes ci-desssous
Accueil et qualité de l'information fournie par Mer et Voyages : 4/5
Accueil de l'équipage : 3/5
Etat et entretien des cabines : 5/5
Qualité des repas : 4/5
Qualité de l'itinéraire : 5/5
Qualité de l'excursion : 4/5
Ambiance à bord : 4/5
Ce voyage a t-il tenu toutes ses promesses ? : 5/5

Encore un beau voyage qui nous en a mis plein les yeux. Le temps était avec nous : de belles photos à la clé. La chance était avec nous : le seigneur de l'Arctique, l'Ours, tant recherché et finalement trouvé à plusieurs reprises. Les morses, les renards polaires, les rennes, les baleines, tous les oiseaux, les phoques, étaient au rendez-vous. Un grand merci au capitaine, qui a su changer son cap à plusieurs reprises pour justement nous permettre d'admirer ces superbes animaux, tout en les respectant. A aucun moment, ils n'ont été perturbés par notre approche. Un grand merci à toute l'équipe d'expédition qui nous a fascinés lors de ses conférences en faisant part de leurs immenses connaissances sur le monde arctique. Merci aussi pour leur disponibilité, leur gentillesse. Merci également à Erik Orsenna qui nous a captivés lors de ses interventions.
Bref un moment inoubliable.



Nos garanties